[DOSSIER] C'était 2015: deux projets concurrents pour [...] 10/11

Courtage : la CSCA a "pleinement confiance" dans le médiateur de l'assurance

Courtage : la CSCA a
Richard Restuccia est devenu président de la CSCA en septembre 2015.

Le président de la CSCA, Richard Restuccia, revient sur les chantiers 2016 de la Chambre syndicale des courtiers d'assurance. La CSCA a notamment choisi de se séparer de son médiateur pour rejoindre le mouvement d'unfication en cours autour du médiateur unique de l'assurance, Philippe Baillot.

Pourquoi avez-vous choisi de vous rapprocher du médiateur unique de l’assurance ?

Nous nous rapprochons de l’association du médiateur de l’assurance car nous estimons qu’il s’agit de la meilleure solution, la plus aboutie en matière d’organisation avec notamment plusieurs collaborateurs du médiateur dédiés au courtage. Nous avons pleinement confiance dans la totale indépendance du médiateur.

 

Pourquoi l’unification de la CSCA n’a-t-elle pas été finalisée au 31 décembre 2015 ?

Nous avons conscience que le diable se cache dans les détails et nous ne souhaitons pas précipiter l’unification. Nous sommes donc actuellement dans des ajustements juridiques – finalisation des comptes, dissolutions, etc. – qui devraient être réglées dans les premiers mois de 2016.

 

Mais ces démarches n’avaient-elles pas déjà été réalisées en 2014 lors du premier projet d’unification ?

Des démarches avaient été réalisées par les syndicats en décembre 2014, lors du premier projet, mais cela remonte à un an donc il y a eu des changements et nous souhaitons également adopter de nouveaux statuts et un nouveau règlement intérieur. Beaucoup de monde s’agite autour de la CSCA, on constate de l’impatience aussi, et nous prenons cela comme un signe d’intérêt. C’est positif ! Nous ne souhaitons pas être dans des effets d’annonce, contrairement à d’autres, donc nous n’évoquons que des dispositifs sur lesquels nous avons travaillé en amont. Aujourd’hui, nous savons que l’unification va aboutir.

 

Comment suivez-vous la transposition de la directive distribution ?

Le lobbying, porté à Bruxelles par la CSCA au travers du Bipar, se fait désormais sur le Trésor avec lequel nous sommes en contact étroit. Nous sommes très vigilants car avec les actes délégués, pilotés par l’EIOPA, nous risquons de voir resurgir des sujets que nous avions réussi à écarter.

 

 

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Courtage : la CSCA a "pleinement confiance" dans le médiateur de l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié