Epargne : Les CGP n’ont pas peur des robo advisors

Epargne : Les CGP n’ont pas peur des robo advisors
studiostoks - Fotolia

Selon une étude Patrimonia, les conseillers en gestion de patrimoine ne craignent pas la concurrence de nouveaux acteurs du numérique pour leurs métiers.

Si les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) abordent sereinement le virage digital, ils semblent aussi confiants par rapport à l’émergence du phénomène robo advisors. Selon une étude Patrimonia, 61% des conseillers en gestion de patrimoine ne craignent pas la concurrence de nouveaux acteurs du numérique pour leurs métiers. Mais les partenariats avec les fintech ne sont pas encore prévus dans les deux prochaines années pour 64% des professionnels interrogés.

100 M€ d’encours conseillés ou sous gestion

Il faut dire que ce marché est finalement encore assez peu développé. Il ressort d’une étude conjointe entre le pôle Finance Innovation et le cabinet de conseil Chappuis Halder & Co, qu’il ne représenterait encore que 100 M€ d’encours conseillés ou sous gestion.

Selon cette étude, le véritable apport de ces robo advisors français se situe tant au niveau du modèle de distribution qui leur permet de délivrer des conseils personnalisés à une population très importante, que de l’expérience utilisateur : « ces acteurs viennent transformer la manière dont les sociétés de gestion, CGP, banques, assureurs pourraient communiquer et échanger avec leurs clients, leur permettant ainsi un contact plus fréquent et plus utile en termes d’informations », explique l’étude.

Selon ses rédacteurs, robo advisors et acteurs traditionnels auraient intérêt à travailler de concert ou à structurer des partenariats afin de bénéficier des bonnes pratiques de chacun et d’en tirer des synergies.

Un GPS plus qu’un Uber

Pour Maximilien Nayaradou, Directeur R&D chez Finance innovation, « les robo advisors ont ouvert le champ du conseil. Pour les CGP, il faut les voir plus comme un GPS que comme un Uber ».

Et signe de ces (futures ?) synergies, l’édition 2016 de la convention Patrimonia qui ouvre ses portes le 29 septembre prochain à Lyon, donnera la parole à ces nouveaux acteurs lors d’une conférence dédiée le vendredi 30 septembre.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Epargne : Les CGP n’ont pas peur des robo advisors

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié