François Varagne : Un industriel à la tête du premier courtier français

François Varagne : Un industriel à la tête du premier courtier français
DR FRANÇOIS VARAGNE

C'est un coup de tonnerre qui s'est abattu sur la planète courtage, plus précisément sur Gras Savoye. Patrick Werner vient d'être évincé de la direction générale et laisse sa place à François Varagne, inconnu du sérail.

«Le conseil de surveillance de Gras Savoye, placé sous la présidence de Patrick Lucas, a nommé ce jour [mercredi 4 avril, NDLR] François Varagne directeur général, en remplacement de Patrick Werner. » Cette annonce a été un véritable « choc » pour le marché. Après l'effet de surprise créé par l'éviction de l'ancien patron de La Banque postale, assureurs et courtiers s'interrogent sur la signification de cette nomination inattendue.

Rodé aux arcanes des actionnariats complexes

François Varagne est un inconnu dans l'assurance. Pour le marché, c'est « l'incompréhension » qui prédomine. Selon plusieurs sources, il serait compliqué de « s'imposer dans le courtage » sans avoir une connaissance du secteur et des connexions concrètes en son sein. « On ne peut s'empêcher de penser à l'épisode du débarquement du PDG d'Aon France, Damien Guermonprez [ancien de la Banque Accord, NDLR], en 2009 », lancent plusieurs acteurs du marché.

Le conseil de surveillance, qui peut difficilement connaître une seconde déconvenue dans son recrutement, a donné les rênes de Gras Savoye à un industriel dont le parcours témoigne d'une vraie capacité d'adaptation. Diplômé de HEC, François Varagne, 56 ans, a dirigé successivement une entreprise d'intérim (Adia), un spécialiste du transport de fonds (Brink's France), un transporteur (Keolis) et, dernièrement, un distributeur de gaz (Antargaz).

Aujourd'hui, un nouveau défi l'attend : acquérir rapidement la connaissance du secteur de l'assurance et du courtage et, surtout, réussir là où son prédécesseur a échoué : s'imposer dans l'entreprise.

Selon la direction de la communication de Gras Savoye, François Varagne aurait avant tout été recruté pour son expérience de chef d'entreprise. En outre, lors son passage chez Antargaz, il a pu apprendre à composer avec un actionnariat complexe. Ce sont des clés qui auraient manqué à Patrick Werner dans sa relation avec les actionnaires familiaux et le fonds d'investissement.

« Pris pour son expérience de dirigeant, François Varagne devra néanmoins s'appuyer sur l'homme fort de Gras Savoye, qui redevient de ce fait Patrick Lucas », estime Stéphane Romano, directeur associé du cabinet Cala Partners, spécialisé en recrutement dans le secteur de l'assurance.

Tracer son chemin... sous haute surveillance

C'est aussi l'analyse du marché, qui estime que l'éviction de Patrick Werner marque le retour dans l'opérationnel de celui qui a dirigé pendant de nombreuses années Gras Savoye avant de prendre, en septembre dernier, la présidence du conseil de surveillance. Dans ce contexte, il ne sera pas aisé pour le nouveau venu d'imprimer son style tout en menant la mission qui lui est fixée par le conseil de surveillance, et notamment, selon Astorg, « de poursuivre la feuille de route stratégique de Gras Savoye », dont la première partition a été écrite par un autre chef d'orchestre.

FRANÇOIS VARAGNE

  • Diplômé de HEC
  • 1993 Président du directoire d'Adia.
  • 1997 Président de Brink's France.
  • 1998 Président de la Générale de transport et d'industrie, devenue Kéolis.
  • 2001 PDG d'Antargaz.
  • 2012 PDG de Gras Savoye.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

François Varagne : Un industriel à la tête du premier courtier français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié