Jean-Luc Guitard (ex-Dexia) crée le cabinet 2A2P courtage sur le marché des collectivités territoriales

Jean-Luc Guitard (ex-Dexia) crée le cabinet 2A2P courtage sur le marché des collectivités territoriales
Jean-Luc Guitard, directeur et fondateur du cabinet 2A2P courtage.

Sham a à peine repris en fin d'année dernière le courtier Sofaxis, avec la MNT et la MGEN, qu'il voit déjà arriver un nouveau venu sur le risque statutaire et complémentaire des fonctionnaires territoriaux. Il s'agit du cabinet 2A2P courtage (Assurance agents publics prévoyance), société lancée par un ancien de Dexia et de Sofaxis, Jean-Luc Guitard, et appuyée par un grand cabinet de courtage parisien, Siaci Saint Honoré. Son créateur revient pour l'Argus de l'assurance sur ce lancement et sur ce marché du courtage des collectivités trusté par les courtiers Sofaxis, Gras Savoye et Yvelin. 

Pourquoi avoir créé le cabinet 2A2P courtage ?

Le marché du risque statutaire est monopolisé par Sofaxis et CNP, en particulier sur le segment des centres de gestion de la fonction publique territoriale. De nombreux clients nous ont sollicités pour obtenir un choix et une réelle mise en concurrence dans le respect des prescriptions du code des marchés publics. Notre approche consiste à avoir une analyse statistique qui respecte les intérêts du souscripteur et du preneur de risque. Il se trouve que l’actualité du secteur public est centrée sur l’efficience et l’économie ce qui n’est pas compatible avec les approches historiques.

Quel grand cabinet de courtage avez-vous comme partenaire ?

Dans le processus de création, j’ai interrogé plusieurs courtiers de la place parisienne. Certains d’entre eux étaient très intéressés pour nous accompagner y compris pour souscrire des parts dans notre capital. Nous avons choisi comme partenaire Siaci Saint Honoré ce qui nous donne accès à sa plateforme de gestion Vivinter.

Sur quoi repose votre  business  model ?

Notre business model repose sur trois axes de développement : le risque statutaire, le risque complémentaire prévoyance et santé des fonctionnaires territoriaux et le conseil et la gestion pour les collectivités locales qui s’auto-assurent. Nous nous inscrivons également dans une logique de réassurance. N'étant pas la propriété de mutuelles ou de compagnies d’assurances, nous mettons clairement en avant notre indépendance. Nous souhaitons, dans le contexte particulier des marchés publics, éviter tout conflit d’intérêts. Nous avons aussi la volonté de trouver avec nos clients tous les axes d’économies de gestion en préservant les missions principales des collectivités et hôpitaux. Nous estimons notamment que l’auto-assurance est une solution responsabilisante, et ce au moment même où se pose la question de l’efficience de la gestion publique.

Comment voyez-vous évoluer le  marché  des collectivités ?  

Même si le marché du statutaire est dominé par certains acteurs, il y aura des mouvements sur ce segment et plus encore sur la partie complémentaire. Les agents publics représentent un segment de marché solvable et les employeurs publics doivent se doter de leviers managériaux innovants au moment où les traitements sont gelés. Une approche collective permettra de moderniser les couvertures complémentaires en impliquant l’employeur.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Jean-Luc Guitard (ex-Dexia) crée le cabinet 2A2P courtage sur le marché des collectivités territoriales

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié