L’assurance vie en ligne ne fait pas encore l’unanimité

L’assurance vie en ligne ne fait pas encore l’unanimité
Le courtier assurancevie.com et Ipsos ont présent une étude sur l'assurance vie en ligne.

Assurancevie.com et Ipsos ont présenté une étude sur l’assurance vie. Elle révèle que près d’un français sur deux plébiscite ce placement mais l’assurance vie en ligne suscite encore des réticences de la part des épargnants.

45% des français détiennent au moins un contrat d’assurance vie. C’est ce que révèle une étude présentée par le courtier Assurancevie.com et Ipsos. Ce taux est de 60% chez les 55-75 ans et, plus faible à 29% chez les 18-34 ans, mais 22% des personnes interrogées prévoit d’en souscrire un.

Se constituer et valoriser une épargne est, pour 35% des répondants, le principal objectif poursuivi, en particulier chez les jeunes. La transmission du capital est le second objectif avec 33% des répondants, devant le complément de revenu en vue de la retraite.

Souscription en ligne ou physique

Pour 40% personnes disposant d’un contrat d’assurance vie ou ayant l’intention d’en ouvrir un, la compétitivité des frais sur Internet est un atout pour souscrire en ligne devant l’argument de la solidité de la compagnie qui gère le contrat, avancé par 30% d’entre eux. Enfin la qualité du fonds en euros et son taux de rendement potentiellement plus élevé que celui des contrats proposés par les réseaux physiques est un atout du canal Internet pour 27 % de ces personnes.

Des perspectives de développement

Mais des freins sont encore évoqués vis-à-vis de ce mode de souscription. En premier lieu, le manque de connaissances ou de compréhension du système et du produit (40%) et l’absence de contact avec un conseiller (31%). Ce mode de souscription, qui représente 9% des souscriptions ces 5 dernières années, intéresse malgré tout 61% des personnes ayant l’intention de souscrire un contrat d’assurance vie.

« Ces résultats confirment ce que nous pensions. L’assurance vie en ligne est en plein développement. Et cette tendance va encore s’accélérer. Les contrats internet présentent des frais compétitifs. Mais cela ne s’arrête pas là. La qualité du service client et les innovations en termes d’accompagnement des épargnants sont également des arguments. C’est d’ailleurs dans ce sens que nous avons lancé nos allocations modèles, un outil d’aide à l’investissement en unités de compte simple et gratuit », commente Édouard Michot, pésident d'Assurancevie.com.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’assurance vie en ligne ne fait pas encore l’unanimité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié