La franchise en courtage d’assurance face aux évolutions du secteur

Après une année 2012 au bilan mitigé, 2013 s’annonce bien avec des résultats sur les premiers trimestres plutôt encourageants. Mais le contexte réglementaire, économique et politique est en train d’imprimer au secteur de profondes mutations que les acteurs devront prendre en compte. Bilan de la franchise en courtage d’assurance.

L’assurance en quelques chiffres

Les données 2012 de l’assurance, communiquées par la FFSA, sont désormais bien connues : l’année aura vu un léger repli des cotisations d’assurance vie et capitalisation. En cause à la fois l’élévation du plafond du livret A et du LDD et la crise économique : les Français se sont tournés vers l’épargne de précaution. Malgré cela, l’encours en assurance vie a maintenu une progression de 3,5% avec un total à 1400 milliards d’euros. Dans le même temps, les cotisations d’assurance de biens et de responsabilité ont augmenté de 3% pour s’établir à 49,4 milliards d’euros.

Mais les deux premiers trimestres de 2013 sont plus encourageants puisque l’activité des assurances de personnes a pris 8,8% alors que les prestations ralentissent sévèrement (-13,9%). Le bilan : une collecte nette en progression d’un peu plus de 8 milliards d’euros.


Les évolutions du secteur

Une fois encore internet a montré sa capacité à modifier en profondeur un contexte économique. Avec le déploiement des comparateurs de prix, les consommateurs ont la possibilité de mettre en concurrence eux-mêmes, et depuis chez eux, les assureurs. Par ailleurs, en plus des assureurs historiques (compagnies d’assurances, banques, etc.), de nouveaux acteurs arrivent sur le marché pour proposer leurs produits (grande distribution mais aussi prescripteurs comme les concessionnaires, etc.). En outre, la réglementation nationale et communautaire évolue constamment pour toujours plus de transparence et d’information du client. Enfin, il faut ajouter à ces évolutions structurelles une contrainte conjoncturelle : la crise a rendu les clients « frileux » et a développé une aversion du risque.

Les agents d’assurances et les courtiers en assurances doivent s’adapter à ces évolutions du marché pour rester concurrentiels et convaincre les consommateurs.


La franchise en courtage d’assurance

De plus en plus, les courtiers en assurance se montent sous contrat de franchise. Et pour cause : face aux évolutions du secteur, la franchise apporte des atouts aux intermédiaires en contrat d’assurance. Comme le veut l’expression consacrée : l’union fait la force. Mutualisation des moyens de communication, bénéfice de l’image de marque et de la notoriété, entraide entre franchisés.

Parmi les franchises en courtage d’assurance, citons Sagesse, une société implantée dans l’Ouest de la France depuis presque 30 ans qui a commencé son développement en franchise il y a maintenant 3 ans avec un certain succès. Car Sagesse accompagne fortement les franchisés en offrant notamment des outils performants de gestion des partenaires assureurs et des clients, des séminaires réguliers et un back-office performant. Le bilan : 25 établissements aujourd’hui en France sous licence de marque. Pour intégrer le réseau de franchise en courtage d’assurance Sagesse, il faut compter 30 000€ d’apport personnel et 15 000e de droit d’entrée avec un CA réalisable à 2 ans de 45 000€ par an.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La franchise en courtage d’assurance face aux évolutions du secteur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié