Le groupe Adélaïde (Verlingue) se lance sur le segment du particulier avec Coverlife

Le groupe Adélaïde (Verlingue) se lance sur le segment du particulier avec Coverlife
Sébastien Limousin, directeur général de Coverlife (Groupe Adélaïde).

Le groupe Adélaïde (Verlingue) vient de lancer Coverlife, une filiale dédiée aux particulier. Pour mener à bien ce projet, le groupe de courtage breton a donné les rênes de cette nouvelle entreprise à Sébastien Limousin, ancien de chez Direxi et AIG. Dans le cadre d'une interview publiée dans l'Argus de l'Assurance de ce vendredi 27 juin, le nouveau directeur général de Coverlife revient justement sur les raisons de cette création ainsi que sur ses objectifs. En voici deux extraits.

«Trois piliers stratégiques»

«Nous avons créé Coverlife cette année. Son site institutionnel vient néanmoins juste d’être mis en ligne. Cette structure propose, dans un premier temps, des offres de prévoyance et santé à destination des particuliers. Nous développons, par ailleurs, une expertise sur la santé individuelle destinée aux salariés sortant des contrats de groupe. Pour l’ensemble de ces offres, notre dispositif commercial repose sur trois piliers : les apporteurs, les partenariats en marque blanche et la vente directe sous marque propre. Dans le premier cas, il s’agit essentiellement d’apporteurs courtiers à qui nous proposons des programmes sur les sorties de groupe. Les modèles de partenariats en marque blanche sont principalement dédiés aux  institutions financières (banques, assurances, mutuelles, IP…) qui souhaitent développer leur portefeuille en faisant appel à notre expertise de distribution, tout en en restant propriétaire. Quant au dernier pilier, il repose sur une approche cross-canal développée en propre. Nous allons d’ailleurs, d’ici la fin de l’été, positionner une nouvelle marque.»

«Objectif : une rentabilité à trois ans»

«Si nous ne communiquerons pas sur les chiffres, je peux vous indiquer que l’ambition de Coverlife est d’être rentable dans les trois prochaines années, alors que nous avons un plan d’investissements croissant sur cette même période. Nous avons la volonté d’être sur la même dynamique que Génération et  Verlingue, nos deux sociétés sœurs. Pour ce faire, nous nous donnons les moyens de nos ambitions. A date, Coverlife dispose d’une structure légère d’une demi-douzaine d’experts (dix ans d’expertise métier en moyenne), à laquelle s’ajoutent les équipes support du groupe. Nous travaillons en partenariat avec la plate-forme de gestion de Génération, et nous avons fortement investi dans les systèmes et le digital. Nous disposons d’une plate-forme de télévente d’assurances basée à Orléans (en partenariat avec Téléperformance). Avec ces appuis stratégiques et la renommée du groupe auprès des assureurs, Coverlife bénéficie déjà d’un accueil favorable et d’une écoute attentive auprès des acteurs du secteur.»

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

Générale Services Assurance Montpellier

Chargé de clientèle assurance d'entreprises H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Choix d'un cabinet d'avocat pour la mise en place et le suivi d'un programme euros ...

Département de Seine Maritime

15 juillet

76 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Prestations de service d'assurances dommages aux biens pour les besoins de la ville...

Ville de Sablé sur Sarthe

15 juillet

72 - SABLE SUR SARTHE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le groupe Adélaïde (Verlingue) se lance sur le segment du particulier avec Coverlife

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié