Résultats T3 : des dynamiques commerciales encourageantes pour April

Résultats T3 : des dynamiques commerciales encourageantes pour April
dr

Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2015, April a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 600,2 M€, en hausse de 4,1% à périmètre et change constants (3,8% en publié). Le groupe est toujours concentré sur la fin de l’année pour l’échéance de l’ANI, tout en reconnaissant un certain attentisme des entreprises.

A périmètre et change constants, le chiffre d’affaires cumulé sur les neuf premiers mois de l’année est en croissance de 4,1% (3,8% en publié). Un résultat plus encourageant que le bilan dressé à l’issue du troisième trimestre 2014. Dans le détail, les commissions de courtage sont en faible baisse à 0,8% (358,2 M€) et les primes d’assurance sont en hausse de 12,4% (242 M€). « La dynamique de nos activités de courtage s’améliore, s’est réjoui Bruno Rousset, PDG d’April, à la publication des résultats. Je salue en particulier la performance sur le courtage en dommage. »

Le chiffre d’affaires de cette branche à l’issue du 3e trimestre est de 220 M€ contre 209,8 M€ en 2014. C’est donc le retour de la croissance pour une branche en difficulté lors des précédents bilans. « C’est la bonne nouvelle de cette publication », a renchéri Marc Le Doze, directeur financier du groupe. L'activité grossiste est orientée à la hausse et April constate une légère amélioration du chiffre d'affaires de son réseau de boutiques.

En assurance de personnes, le groupe est focalisé sur la fin de l’année, en raison de l’entrée en vigueur de l’ANI au 1er janvier 2016. De lourds investissements ont été nécessaires pour préparer cette échéance.

L’échéance de l’ANI

« Nous notons un léger frémissement mais le volume n’est toujours pas représentatif de ce que nous sommes capables de distribuer, avertit Marc Le Doze. La bataille de l’ANI n’a pas encore été menée. » Sur le segment sur lequel va se jouer le marché de la complémentaire santé, les TPE, April estime qu’il reste environ 300 000 sociétés à équiper, hors branches régies par une convention collective. « Les dynamiques commerciales sont encourageantes mais nous observons que de nombreuses TPE semblent repousser leur décision vers la toute fin d’année 2015 voire début 2016 », a commenté Bruno Rousset.

Les commissions de courtage en santé-prévoyance s’élèvent à 230,4 M€ à fin septembre 2015, en retrait de 2,2% par rapport à la même période en 2014. Comme constaté lors des résultats du premier semestre, l’assurance emprunteur compense partiellement la baisse en santé individuelle des salariés avec une hausse de 50% du volume d'affaires nouvelles. Le marché de l'assurance emprunteur est porté par les taux d'intérêt bas. « Le stock d’April est en hausse de plus de 5%, précise Marc Le Doze. Cela permet au groupe d’engranger de la valeur pour les années à venir ». Le groupe observe que l’assurance santé individuelle pour les seniors et les TNS reste un segment fort qui évolue favorablement avec une hausse du portefeuille de +1,4% à fin septembre 2015.

En revanche, le groupe suit avec une grande attention la volatilité constatée sur les marchés financiers depuis début septembre, qui pourrait générer une légère inflexion de la tendance anticipée sur le résultat financier.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats T3 : des dynamiques commerciales encourageantes pour April

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié