Santiane veut reprendre des portefeuilles en santé individuelle et... en IARD

Santiane veut reprendre des portefeuilles en santé individuelle et... en IARD
Pierre-Alain de Malleray, directeur général du groupe Santiane.

Le groupe Santiane entame une campagne de rachat de portefeuilles-clients détenus par des sociétés de courtage. Son objectif : doubler la taille de son portefeuille-clients en trois ans. Alors que l’on pouvait s’attendre à ce que les opérations de croissance externe menées par ce spécialiste de l’assurance santé individuelle empruntent le terrain de la collective, il n’en est finalement rien.

Reprendre Le portefeuille et non les structures

En effet, le courtier niçois annonce œuvrer à reprendre des portefeuilles en santé individuelle mais aussi en… IARD. L'heure est ainsi au multi-équipement et à la diversification de produits pour la société de courtage. Pour autant, selon Pierre-Alain de Malleray, directeur général du groupe Santiane, «l'idée n'est pas d'investir, via la croissance externe, sur le segment de l'assurance santé collective». Ce dernier précise aussi que cette campagne de rachat «concerne, sauf exception, principalement la reprise des portefeuilles-clients et non celle des structures».

Une croissance significative attendue

Avec l'arrivée du fond d'investissement Sagard dans son capital,  le groupe niçois est désormais armé pour pousser les feux sur les opérations de croissance externe. Pour rappel, fin décembre 2013, Santiane annonçait sa première acquisition en prenant le contrôle officiel de Courtage Street, entreprise informatique spécialisée dans la création d’outils dédiés aux courtiers d’assurances. Le courtier niçois est donc en ordre de marche pour cumuler des croissances externe et organique significatives en 2014.

Alors qu'il n'a pas encore dévoilé son chiffre d'affaires 2013, le courtier qui enregistre des progressions à trois chiffres (+125% en 2012) depuis sa création, espérait encore finir l'exercice dernier avec une hausse moindre mais toujours significative. Christophe Courtin, président du groupe Santiane, confirmait déjà cette ambition lors d'une interview accordée à l'Argus de l'Assurance le 20 septembre dernier : «Nous avons de grandes ambitions pour le groupe : d'ici à cinq ans, nous prévoyons de multiplier par cinq notre activité, pour atteindre les 150 M€ de CA (+35% par an).

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Santiane veut reprendre des portefeuilles en santé individuelle et... en IARD

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié