SPB : une rentrée sociale compliquée sur son site du Havre

SPB : une rentrée sociale compliquée sur son site du Havre
Jean-Marie Guian, président du directoire du groupe havrais SPB.

Rentrée compliquée chez SPB. Ces 6 et 7 janvier, des salariés du courtier gestionnaire en assurance ont mené un mouvement de grève au siège havrais pour réclamer une revalorisation des salaires : 130 salariés, sur les 700 présents sur le site normand, ont ainsi manifesté leur mécontentement devant les grilles de SPB. Selon la direction générale, la moitié d’entre eux ont débrayé «durant seulement deux heures», et presque 100% n’auraient en réalité «fait grève que quelques heures» ce mardi.

Une hausse jugée insuffisante

Lors des dernières négociations annuelles obligatoires (NAO), la direction de SPB avait pourtant souhaité maintenir une augmentation générale de 1,5% du salaire annuel brut de base pour tous les non-cadres. Une hausse jugée insuffisante par la CGT, qui revendique, selon le site d’information en Seine-Maritime 76Actu, plutôt 3% d’augmentation pour les employés et 2,5% pour les cadres.

Un étonnement de la direction générale  

Du côté de la direction générale de SPB, on parle donc «d’étonnement» et de «surenchère» pour qualifier la réaction de l’organisation syndicale. Selon Jean-Marie Guian, président du directoire, «l’augmentation de 1,5% proposée n’est pas neutre et va même au-delà de la hausse de l’inflation et de ce qui est proposé pour le Smic et le RSA». Quant aux problématiques de redistribution des bénéfices évoquées par l’organisation syndicale, Jean-Marie Guian évoque également le développement important «d’accords de participation» proposés aux salariés.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

SPB : une rentrée sociale compliquée sur son site du Havre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié