[DOSSIER] Dossier «Résultats 2013» : les courtiers 2/6

Verlingue se rapproche de la barre des 100 M€ de chiffre d'affaires en 2013

Verlingue se rapproche de la barre des 100 M€ de chiffre d'affaires en 2013
Eric Maumy (à g.), directeur général et Jacques Verlingue, président du courtier breton.

Après avoir enregistré une croissance de 7% en 2012, Verlingue fait encore mieux en 2013, avec une progression de 10%, et ce pour un chiffre d’affaires de 97 M€. Cette hausse est en grande majorité organique mais s’explique également par l’intégration d’une partie de l’activité du cabinet De Clarens, dans lequel le courtier breton avait pris une part minoritaire l’an dernier.

Un taux de rétention de 97,7%

Ces 97 M€ sont répartis à parts égales entre les risques d’entreprises dommages et l’activité dédiée à la protection sociale. Le courtier quimpérois a aussi négocié un volume de primes de 910 M€ en 2013. Verlingue enregistre notamment ces performances grâce à une fidélisation importante de ses clients, avec un taux de renouvellement des contrats de 97,7%. «Nous avons encore réussi à gagner des parts de marché sur notre segment historique des PME et des ETI, et ce tout en continuant à prendre de nouvelles positions sur le marché des grands comptes», considère Eric Maumy, directeur général de Verlingue.

Une implantation à Toulouse

Si l’année 2013 a notamment été marquée par la prise de participation du cabinet breton dans De Clarens, 2014 sera bien l’exercice de l’intégration et de la fusion effective des deux entités. Verlingue a en effet repris 100% du cabinet parisien en début d’année. «Avec le rachat de De Clarens, qui sera entièrement consolidé cette année dans notre chiffre d’affaires, nous devrions afficher d’ici à fin 2014 une croissance de près de 40% sur les deux derniers exercices», détaille Jacques Verlingue, président du groupe éponyme.

Cette prise de contrôle permet aussi à la société de courtage d’intensifier sa présence en France. Après la région Paca, dans laquelle s’est installé Verlingue en 2013, c’est à Toulouse que le courtier pose ses bagages en 2014 et retrouve une quinzaine de collaborateurs du cabinet De Clarens déjà présents sur place. «Nous allons également ouvrir un bureau à Sheffield, non loin de Manchester. Cela nous fera trois implantations actives en Grande-Bretagne», ajoute Jacques Verlingue.

50 recrutements prévus en 2014

La société de courtage bretonne s’est aussi montrée agressive sur le marché de l’emploi en recrutant quelque 100 personnes en 2013. Pour autant, fort d’un effectif de 700 personnes à ce jour, il ne compte pas s’arrêter là. En effet, Verlingue continue ses efforts de recrutement en souhaitant accueillir 50 nouveaux collaborateurs en 2014, dont douze dédiés aux systèmes d’informations.

«Le groupe Verlingue va aussi investir, dans les cinq prochaines années, plus de 20 M€ pour l’ensemble de ses filiales. L’objectif de cet investissement : mener à bien notre transformation digitale tant au niveau de nos process que de nos outils de gestion et de relation-clients», conclut Eric Maumy.


Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Verlingue se rapproche de la barre des 100 M€ de chiffre d'affaires en 2013

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié