Verspieren acquiert le cabinet Branchet

Le courtier exclusif de la compagnie irlandaise MIC, spécialisée dans la responsabilité civile médicale, passe dans le giron du groupe Verspieren.

Les chemins de MIC et du cabinet Branchet se séparent après une trajectoire commune de près de dix ans. MMA (Covéa), Cegedim et la Caisse d'épargne de Grenade, qui détenaient le capital de ce courtier atypique - puisque lié à l'assureur irlandais MIC -, ont cédé leurs parts à Verspieren. Basé à Meylan (Isère), le cabinet fondé par François Branchet, à l'origine de la création de MIC en 2002, gère un portefeuille de 7 000 contrats, souscrits principalement par des médecins libéraux exerçant des spécialités à risques (3 600 chirurgiens, 2 000 anesthésistes, 600 gynécologues obstétriciens).

« Au sein du groupe Verspieren, l'activité du cabinet Branchet reste centrée sur l'assurance des praticiens exerçant autour du plateau technique lourd, explique Jean-Pierre Milanesi, en charge de MIC et du cabinet Branchet chez Covéa. Cette opération ne remet en cause ni l'organisation ni les prestations proposées aux assurés. » Jean-Pierre Milanesi continuera à suivre le devenir du cabinet Branchet, puisqu'il en prend la présidence. La direction générale, elle, sera confiée à un spécialiste de la RC médicale, Philippe Auzimour, qui a suivi ces risques chez Marsh France.

Fin de l'exclusivité

L'acquisition du courtier de MIC intervient après le départ à la retraite de son fondateur, François Branchet, et au moment où le marché de la RC médicale arrive à un tournant. Avec la création du fonds de garantie qui s'annonce pour 2012, la couverture minimale obligatoire va passer à 8 M€, ce qui amènera l'assureur irlandais, dont la garantie est limitée à 3 M€, à faire évoluer ses contrats et inévitablement ses primes.

MIC, qui reste détenue par MMA, Cegedim et la Caisse d'épargne de Grenade, a « les moyens de sa continuité et accompagnera les évolutions réglementaires », selon Jean-Pierre Milanesi. Mais de nouvelles perspectives s'ouvrent pour le cabinet. Désormais, pour maintenir et développer son portefeuille, il aura la possibilité de placer les risques auprès d'autres assureurs, si la compagnie à laquelle il était lié jusqu'ici, ne pouvait apporter les garanties suffisantes.

UNE HISTOIRE PARALLÈLE AVEC MIC
  • 2002 Création en Irlande de Medical Insurance Company (MIC), sous l'impulsion de François Branchet, au moment où les assureurs désertent le marché de la RC médicale. La gestion des contrats en France est assurée par le courtier, actionnaire majoritaire de MIC.
  • 2005-2006 MMA, Cegedim et la Caisse d'épargne de Grenade (CEG) entrent au capital de MIC puis de Branchet.
  • 2011 Le cabinet Branchet est racheté par Verspieren. MIC reste détenu par MMA (35%), Cegedim (32,5%), la CEG (32,5%) et des investisseurs privés (7,5%).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour les besoins du Département de la Savoie.

Conseil Général de la Savoie, Direction des Routes Départementales

27 septembre

73 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Assurances pour les besoins de la ville et du CCAS de St Pierre d'albigny.

Ville de St Pierre d'Albigny

27 septembre

73 - ST PIERRE D'ALBIGNY

Souscription de services d'assurances d'une collectivité territoriale.

Ville d'Estrées St Denis

27 septembre

60 - ESTREES ST DENIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Verspieren acquiert le cabinet Branchet

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié