Vol automobile : les assurés tentés par les complémentaires auto

Vol automobile : les assurés tentés par les complémentaires auto

Selon une étude réalisée auprès de 1 123 victimes de vols automobiles par le Club Identicar, courtier spécialisé dans la complémentaire auto, un quart des assurés se disent insatisfaits de la prise en charge de leur sinistre et 40% mal indemnisés. Preuve de l'intérêt, pour cet intermédiaire, d'étoffer son offre, peu répandue, de «mutuelle» auto.

Si le nombre de vols de voitures en France se stabilise depuis 10 ans avec 108 600 déclarations enregistrées par le Ministère de l’intérieur l’an dernier (en légère baisse de 2,5% par rapport à 2015 et à 72% en zone urbaine) cet événement reste traumatisant pour les automobilistes qui le subissent. Angoisse que le véhicule ait servi à un acte de violence, désarroi, colère, sentiment d’injustice, incompréhension, dégoût, frustration, haine figurent en tête des verbatims exprimés par les 1 123 victimes de vols interrogés l'été dernier par le Club Identicar.

La géolocalisation mise en avant

Le courtier spécialisé dans la vente de complémentaires auto via 2000 concessions automobiles a mené l’enquête pour comprendre l’attitude que les Français adoptent vis-à-vis de ce fléau. Il en ressort que si 38% d'entre eux se sentent exposés au vol de leur voiture, ce risque n’influence que 8% des répondants au moment d'acheter leur voiture (choix volontaire d'un modèle peu volé…)

Si 38% des sondés n’utilisent aucun dispositif pour se prémunir contre le vol, le panel interrogé cite comme moyens efficaces :

  • les systèmes de géolocalisation
  • le parking ou garage sécurisé
  • la balise GPS autonome
  • le gravage de vitres

Un service assurantiel jugé perfectible

Le rôle de l'assureur, lors d'un vol, est clé. Or, il n’est pas épargné : 24% des personnes interrogées n’ont pas été satisfaites de la prise en charge de leur assurance et 40% déclarent avoir été mal indemnisées. Résultat : 20% d’entre elles ont modifié leur contrat, 40% ont renforcé leur dispositif antivol et 11% ont souscrit à une assurance complémentaire auto. Proposée par le Club Identicar, courtier contrôlé par l’ACPR en 2011, cette mutuelle auto complémentaire est vendue par les concessionnaires à ses acheteurs de voitures neuves et d’occasion. Identicar commissionne les réseaux de distribution automobiles à cette fin. L’offre comporte un ensemble de services (gravage des vitres, identifiant électronique RFID, balise GPS, indemnités complémentaires forfaitaires, rachat de franchise, anti-malus, contre-expertise, prêt d’un véhicule de remplacement pendant 35 jours, prise en charge du stage de récupération de points, assistance et conciergerie) selon le niveau de prestations choisi (4 gammes).

« Un vide à combler »

« Ce sondage nous conforte dans le fait qu’il y a un vide que nos services comblent », explique Jonathan Tuchbant, directeur général délégué du groupe Identicar. Qu’attendent les automobilistes victimes de vol ? Pour 73% des personnes interrogées, le retour à la mobilité via le prêt d’un véhicule de courtoisie, suivi de la prise en charge du remorquage du véhicule retrouvé (40% ne le sont jamais…), le versement d’une indemnité financière supplémentaire puisque la valeur à neuf est théorique au regard de l’application de la décote, l’accompagnement administratif et enfin  le remboursement des trajets effectués suite au vol.

Fort de 750 000 membres avec la perspective d'un million de fidèles d’ici 2020, le Club Identicar vend son assurance complémentaire auto environ 160 € (gravage compris) au moment de l’adhésion puis environ 12€/mois lors du renouvellement annuel. « Comme nous remboursons la franchise jusque 600 € sur certaine gamme, certains clients s'y retrouvent en faisant monter le niveau de la franchise de leur contrat tous risques et donc en baisser le prix et profiter ainsi de nos services sans surcoût excessif», glisse Jonathan Tuchbant. «Nous avons indemnisé nos clients à hauteur de 3 M€ l’an dernier et constatons en moyenne 3 vols pour 1000, notre force c’est que nous connaissons parfaitement nos statistiques puisque nous faisons les cotations et gérons les sinistres », relate Alain Garcia, directeur commercial d'Identicar. Ses équipes reçoivent 900 appels par jour et 2200 courriers.

Une complémentaire qui prendra bientôt en charge les pneumatiques

Le Club Identicar n’étant pas assureur, le courtier replace donc son risque auprès de différents acteurs dont Mutuaide (également son assisteur historique), Allianz et Mapfre. Après avoir installé son offre, l'entreprise entend étoffer la palette des prestations proposées. «Nous travaillons sur des couvertures pneumatiques car elles ne sont pas incluses dans la majorité des contrats d’assurance auto et allons réfléchir à proposer en ligne notre complémentaire aux propriétaires de véhicules d’occasion qui effectuent leur achat auprès des particuliers », affirme Jonathan Tuchbant.

Comment sont volés les véhicules ?
83% vol avec effraction
15% mouse Jacking (vol avec déverrouillage électronique)
2% car Jacking (vol avec menace sur le conducteur)

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Vol automobile : les assurés tentés par les complémentaires auto

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié