Courtiers – Restructuration – Ressources humaines : emplois menacés chez Gras Savoye

Courtiers – Restructuration – Ressources humaines : emplois menacés chez Gras Savoye

Un projet de réorganisation, actuellement en cours de finalisation, pourrait entraîner des suppressions de postes au sein du premier courtier français.

C'est désormais officiel : Gras Savoye prépare un plan de restructuration de ses activités. La réorganisation, qui sera présentée aux instances représentatives du personnel avant la fin février, « aura des conséquences sur l'emploi et les conditions de travail », a indiqué la direction aux partenaires so-ciaux, lors d'une réunion extraordinaire du comité central commun de l'union économique et sociale (CCCUES) qui s'est tenue le jeudi 10 janvier.

 

-1,3%

La baisse de chiffre d'affaires enregistrée par Gras Savoye en 2011, à 555,4 M€.

 

Selon une note remise aux membres du CCCUES, les mesures déjà engagées pour améliorer la situation économique et financière du courtier (réduction des coûts immobiliers sur le site de Noisy-le-Grand, de l'informatique, des projets de communication interne et externe...) ne se seraient pas révélées suffisantes.

UNE ANNÉE MOUVEMENTÉE

  • Janvier 2012 : un nouvel organigramme de la société est présenté aux salariés.
  • Avril : Patrick Werner est remplacé par François Varagne, PDG d'Antargaz.
  • Mai : le siège quitte Neuilly-sur-Seine pour Puteaux.
  • Septembre : Gwenaël Bousquet, directeur des relations sociales chez Antargaz, est nommé DRH après le départ de Véronique Chabanis en juillet.
  • Octobre à décembre : toutes les réunions du comité central commun de l'union économique et sociale sont annulées.
  • Janvier 2013 : la direction annonce la finalisation d'un plan de restructuration.

Plan stratégique 2013-2015

Du coup, « afin de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise », la direction aurait fait état « de mesures structurelles », selon un syndicaliste qui a assisté à la réunion. Pour rappel, depuis plusieurs mois, les représentants des salariés s'inquiétaient des nombreux départs et ruptures conventionnelles survenus au sein du courtier en assurances. Selon eux, 160 départs ont été enregistrés dans le groupe en 2012. Dans une interview accordée au journal les Échos en octobre, le directeur général, François Varagne, a évoqué pour sa part « une soixantaine de départs tout au plus » depuis son arrivée en avril dernier.

Toujours est-il que ce comité central du 10 janvier a aussi été l'occasion, pour la direction, d'évoquer son plan stratégique 2013-2015. Selon les syndicats, le groupe tablerait, durant cette période, sur une croissance de son chiffre d'affaires « de 1,5% par an ». Tout en maintenant un réseau régional en France, l'objectif serait surtout de mettre l'accent sur l'international. Rien que le mois dernier, Gras Savoye s'est ainsi implanté au Nigeria et en Ouganda, portant le nombre des pays dans lesquels il est directement présent à 45. Jointe par l'Argus de l'assurance, la direction s'est refusé à faire tout commentaire.

Emploi

Assistra

Chef de Parc Automobile H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Courtiers – Restructuration – Ressources humaines : emplois menacés chez Gras Savoye

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié