Le middle office assurance : un équilibre entre ouverture et contrôle

Le middle office assurance : un équilibre entre ouverture et contrôle

Comment garder la maîtrise de ses données et de son modèle de gestion des risques dans un environnement technologique et réglementaire en perpétuelle mutation ? Pour aider les sociétés d’assurance à résoudre cette difficile équation, Apidata a développé un nouvel écosystème de gestion du middle office. Mode d’emploi.

 

Trouver le bon équilibre entre l’ouverture et le contrôle : c’est le défi que les systèmes d’information des sociétés d’assurance doivent relever.

S’ouvrir, c’est intégrer de nombreux partenaires dans un nouvel écosystème de distribution, de gestion, d’offre de produits et de services ; c’est aussi proposer une expérience client sans couture aux assurés, quel que soit leur canal de communication. Garder le contrôle, c’est maitriser toutes les informations échangées afin de respecter les obligations réglementaires et de protection des données.

Rester maître de son modèle de gestion des risques

Ces injonctions contradictoires peuvent générer des tensions au niveau du middle office, point de convergence de tous les flux de données d’une société d’assurance. Ce dernier englobe tous les métiers du chiffre (contrôle de gestion, actuariat, comptabilité, gestion de la trésorerie, souscription, tarification, gestion déléguée…). Chaque intervention sur les SI, notamment la création d’une nouvelle application, la migration de portefeuilles, le développement de nouveaux canaux de distribution ou l’intégration de délégataires de gestion, est génératrice d’impacts.

Or, la directive Solvabilité 2 est très claire : une société d’assurance doit rester maître de ses informations et de ses modèles de gestion du risque. C’est précisément pour cela qu’Apidata a développé un nouvel écosystème de gestion du middle office qui rationalise et sécurise l’ensemble des données, dans le respect des règles édictées par les services techniques et de contrôle de l’assureur. Chaque flux d’information, chaque process, chaque transaction peut ainsi être contrôlé et audité à tout instant.

Homogénéiser et industrialiser le traitement des informations

Cette nouvelle brique « métier » répond à l’une des difficultés rencontrées par la plupart des compagnies d’assurance et mutuelles « historiques », dont le système d’information est constitué d’un mille-feuille d’outils bureautiques et d’applications actuarielles ou financières. Elles ont besoin d’homogénéiser et d’industrialiser le traitement des informations sur l’ensemble de la chaine de valeur, en évitant toutes les ruptures qui pourraient provoquer des risques d’erreurs ou de fuites de données.

L’articulation entre les flux et les process de front et de back office est particulièrement délicate. La solution Apidata propose des services à la carte sous la forme d’un écosystème comprenant des modules applicatifs destinés à compléter les SI actuels, qui gère les droits des échanges de données entre les modules dans un contexte totalement sécurisé et chiffré.

Les données ne sont pas déversées dans un Data Lake centralisé : elles sont disponibles, accessibles en permanence et filtrées en fonction des besoins de l’utilisateur avec des process conformes au Règlement général de protection des données (RGPD).

Souplesse et simplicité d’accès

Ce modèle d’une grande souplesse permet de créer facilement de nouveaux modules ou de nouvelles applications, notamment dans le champ de la gestion déléguée, puisqu’il s’agit là de la première demande des assureurs. Mais pas seulement : Apidata a également développé un hub multi-flux pour la captation, l’organisation et le contrôle des données, un module financier pour la gestion des positions clients, un module statistique associé à l’environnement R, capable de produire tous les tableaux de bord de pilotage, un module d’exploitation, un module d’échange de données et de documents avec les acteurs externes…

À grande échelle, ces modules peuvent être séparés et placés dans des silos étanches sans remettre en question l’équilibre général et la sécurité du système d’informations. Accessibles en mode SaaS, ils sont très évolutifs pour répondre aux besoins de tous les assureurs d’aujourd’hui et de demain.

Contenu proposé par APIDATA.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le middle office assurance : un équilibre entre ouverture et contrôle

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié