Les mutations de l’expertise

Les acteurs de l’expertise se transforment alors que les assureurs affinent leur stratégie de sélection et d’animation de leurs réseaux de prestataires.

Le monde de l’expertise poursuit sa mutation. Constitués à la suite de regroupements de cabinets indépendants, les ténors de l’évaluation des dommages aux biens s’attachent à étoffer leurs offres et à moderniser leur organisation. Ces mouvements qui nécessitent des ressources financières ont amené récemment l’un des opérateurs du marché, le Groupe Prunay, à se séparer d’une de ses filiales historiques. Spécialisée en expertise construction, Eurisk qui était le deuxième pôle d’activités du groupe a été rachetée, en octobre 2015, par Texa, autre groupe d’expertise.

À la recherche d’innovation

La cession d’Eurisk doit permettre au Groupe Prunay de dégager des capacités financières pour poursuivre ses investissements dans l’expertise dommages aux biens, la réparation en nature et les services connexes, avec pour objectif final d’apporter aux assureurs « des réponses qui vont au-delà de la gestion du sinistre », selon Patrick Weil, fondateur et président du Groupe Prunay. Les services traditionnels d’évaluation des dommages ne suffisent désormais plus à faire la différence. Ainsi dans leur dernier appel d’offres commun, Aviva France et Generali France ont mis l’accent sur les capacités d’innovation des prestataires et notamment l’existence effective d’outils de visio- expertise. La consultation portait également sur la réparation en nature, une activité qui tend à se développer au sein des groupes d’expertise. Dans ce domaine, le Groupe Prunay, qui a racheté la société de services à l’habitat Maisoning en 2010, a d’ores et déjà une longueur d’avance. Cette filiale qui compte 250 techniciens et travaille, par ailleurs, avec 1 200 sous-traitants, gère pas moins de 100 000 interventions par an.

Taille critique

Mais ses concurrents cherchent eux aussi à accroître leurs positions dans la réparation en nature, un mode d’indemnisation qui séduit de plus en plus les assureurs, mais nécessite d’atteindre une taille critique pour piloter de manière optimale un réseau d’artisans. C’est ce qui a amené, fin 2014, Adenes et Polyexpert à mutualiser cette activité. De son côté, Texa ne cache pas ses ambitions de développer ses activités sur tous les fronts, dans la réparation en nature, comme dans l’expertise construction. Le récent rachat d’Eurisk permet à Texa de renforcer considérablement ses positions (voir encadré) dans une des spécialités de l’expertise requérant des compétences pointues et nécessitant de plus en plus d’avoir une envergure nationale. Sur ce marché comme en dommages aux biens, les assureurs cherchent des points d’entrée unique et sont de plus en plus exigeants quant aux performances de leurs prestataires. En témoigne l’appel d’offres mené par Allianz France qui a abouti à la sélection de cinq groupes d’expertise, alors qu’auparavant une vingtaine de cabinets étaient référencés. C’est un double mouvement qui s’opère sur le front de l’expertise. Les acteurs de ce marché doivent être présents sur tous les pans de l’évaluation des dommages, activités qu’il leur faut moderniser et piloter au plus près. En parallèle, il leur faut se diversifier, innover et investir dans des services complémentaires permettant aux assureurs de fidéliser leurs clients.

Deux groupes d’experts en développement


Groupe Prunay

  • 110 M€ de chiffre d’affaires.
  • 1 250 salariés répartis sur 92 sites.

Principales sociétés
- Eurexo : expertise après sinistres, dommages aux biens (62 M€).
- Maisoning : réparation en nature et services à l’habitat (43 M€).

Autres activités
Aménagement de logements pour les personnes dépendantes, services et expertise en automobile, services pour la prévention de la dépendance, bureau d’études techniques du bâtiment et conseil et services en gestion de sinistres.


Texa

  • 170 M€ de chiffre d’affaires.
  • 1 700 salariés répartis sur 40 sites.

Principales sociétés
- Texa Expertises : expertise après sinistres, dommages aux biens.
- Eurisk : expertise construction (45 M€).
- CLE Expertises : expertise construction (12 M€).

Autres activités
Diagnostic immobilier, gestion pour compte de tiers, réparation en nature et expertise après sinistres en risques d’entreprises.

En rachetant Eurisk au Groupe Prunay, Texa poursuit sa diversification et fait de l’expertise en construction son deuxième pôle d’activité. Avec CLE Expertises, filiale issue d’une précédente acquisition, le chiffre d’affaires généré par cette spécialité s’élève à 57 M€, soit un tiers des revenus de Texa. Le Groupe Prunay concentre désormais ses investissements sur l’expertise dommages aux biens, la réparation en nature et les services associés

Emploi

AFI ESCA

Commercial grands comptes H/F

Postuler

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FRAIS DE SANTE PERSONNEL DE MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL.

Betem Languedoc Roussillon

23 janvier

34 - MONTPELLIER

Marché d'assurances.

Atlantique Habitations

23 janvier

44 - ATLANTIQUE HABITATIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les mutations de l’expertise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié