Action du sous-acquéreur : point de départ de la prescription

Le sous-acquéreur d’un bien immobilier se plaint de la déclivité du plancher du premier étage de sa maison. Il assigne en réparation le lotisseur et les acquéreurs qui l’ont précédé. En appel, l’action est déclarée prescrite. La Cour de cassation censure les juges du fond au visa de l’ancien article 2270-1 du code civil (prescription décennale). Ainsi, le sous-acquéreur peut se prévaloir, sur un fondement quasi-délictuel de la faute commise par le vendeur du terrain à l'égard de ce dernier, quand bien même cette faute est de nature contractuelle entre les parties à l'acte de vente. La responsabilité du lotisseur de nature délictuelle, se prescrit par dix ans à compter de la survenance du dommage et ce dernier délai s'entend à compter de la survenance initiale et non pas de la date de sa connaissance par la victime.

Civ., 3e, 4 novembre 2009, pourvoi n° 08-14.597

NOUVEAU ! La Base de réglementation de L'Argus de l'assurance est en ligne.
Bénéficiez de la première base réglementaire « Assurances » en France.
Recherchez, naviguez facilement dans près de 700 000 documents : codes commentés, ouvrages techniques et juridiques, revues L'Argus de l'assurance et Jurisprudence automobile, base de jurisprudence.
Cliquez ici pour une offre d'essai.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance pour le compte de locataires non assurés

Société Immobilière des Chemins de Fer

15 mai

75 - ICF HABITAT

Audit financier du système de contrôle interne et de passation des marchés du Progr...

Agence Française de Développement (A.F.D./D.P.S.)

15 mai

75 - AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Action du sous-acquéreur : point de départ de la prescription

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié