Les députés débattent sur le statut des CGP

Louis Giscard d’Estaing, député UMP, maintient sa volonté de créer un « conseiller de gestion de patrimoine ». L’idée, qui ne séduit ni la commission des finances du Sénat (amendement rejeté), ni sa propre majorité, est de privilégier l’indépendance des conseillers en gestion de patrimoine en créant un "statut CGP"  réservé aux professionnels pouvant au moins exercer trois activités, parmi lesquelles le courtage d’assurance. Pour améliorer « la protection et la transparence envers les épargnant », le député du Puy de Dôme propose la création d’un conseil supérieur des CGP. Amendé au projet de loi de régulation bancaire et financière, le texte est examiné en seconde lecture depuis hier et jusqu’à ce soir par les députés.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les députés débattent sur le statut des CGP

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié