Qualification du contrat d’assurance

Un contrat d'assurance passé par une des personnes morales de droit public soumises aux dispositions du code des marchés publics présente le caractère d'un contrat administratif.

CE, 31 mars 2010, n° 333627

Suite à une chute survenue dans une cour attenante à la salle des fêtes d’une commune, la victime saisit le juge administratif pour voir la commune et son assureur condamnés à l’indemnisation de préjudices qu’elle a subis. La question de la compétence du juge administratif ou judiciaire pour trancher sur l’action directe de la victime d’un dommage contre l’assureur (action prévue par l’article L. 124-3 du Code des assurances) est alors portée devant le Conseil d’État. Pour le Conseil d’État, il faut déduire de la loi n° 2001-1168 du 11 décembre 2001 qu’un contrat d'assurance passé par une des personnes morales de droit public soumises aux dispositions du code des marchés publics (notamment une collectivité territoriale) présente le caractère d'un contrat administratif. En conséquence, si l'action directe ouverte par l'article L. 124-3 du code des assurances à la victime d'un dommage, ou à l'assureur de celle-ci subrogé dans ses droits, contre l'assureur de l'auteur responsable du sinistre, tend à la réparation du préjudice subi par la victime, elle poursuit l'exécution de l'obligation de réparer qui pèse sur l'assureur en vertu du contrat d'assurance. La loi du 11 décembre 2001 prévoit en effet que les marchés passés en application du code des marchés publics ont le caractère de contrats administratifs. La compétence de la juridiction administrative doit être retenue dès lors que le contrat d'assurance présente le caractère d'un contrat administratif et que le litige n'a pas été porté devant une juridiction judiciaire avant la date d'entrée en vigueur de la loi du 11 décembre 2001. Le Conseil d’Etat précise, en outre, dans cette espèce, que si aucune partie ne le conteste, il n’appartient pas au juge administratif de rechercher d’office si le sinistre à l’origine du litige fait partie de ceux couverts par la garantie de l’assureur.

NOUVEAU ! La Base de réglementation de L'Argus de l'assurance est en ligne.
Bénéficiez de la première base réglementaire « Assurances » en France.
Recherchez, naviguez facilement dans près de 700 000 documents : codes commentés, ouvrages techniques et juridiques, revues L'Argus de l'assurance et Jurisprudence automobile, base de jurisprudence.
Cliquez ici pour une offre d'essai.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

SEMIGA

31 octobre

30 - SEMIGA

Prestations d'assurances pour l'ign.

Institut National de l'Information Géographique et Forestière - IGN

31 octobre

94 - ST MANDE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Qualification du contrat d’assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié