Accident de la circulation : le droit à réparation intégrale de la victime présentant une prédisposition pathologique

Accident de la circulation : le droit à réparation intégrale de la victime présentant une prédisposition pathologique

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous

Civ.2e, 20 mai 2020, 18-24.095

Faits A la suite d’un accident de la circulation, la victime se voit diagnostiquer un traumatisme bénin. Deux jours après la collision, compte tenu de symptômes à la main, la victime passe des examens médicaux dont les résultats concluent à un syndrome parkinsonien. Consécutivement à une expertise judiciaire, la victime décide d’assigner la [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Le Magazine

ÉDITION DU 03 juillet 2020

ÉDITION DU 03 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances.

Ville de Rians

02 juillet

83 - RIANS

Services d'assurance.

Habitat 76

02 juillet

76 - HABITAT 76

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Accident de la circulation : le droit à réparation intégrale de la victime présentant une prédisposition pathologique

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié