[DOSSIER] IFRS 17 : les défis à relever pour les assureurs d’ici [...] 10/11

Les défis posés par IFRS 17

Les différents défis posés par la mise en œuvre opérationnelle d’IFRS 17 peuvent être appréhendés selon cette proposition de cahier des charges présentée ci-dessous.

Face à ces enjeux, quelle stratégie devrait adopter les assureurs ?

Capitaliser sur l’existant, en adaptant les outils Solvabilité 2 au nouveau référentiel compta­ble. Cette solution minimise le coût de l’implémentation des nouvelles normes mais laisse entrevoir des difficultés majeures pour assurer les obligations de communication financière et prudentielle :

– des processus lourds et très coûteux, avec un renforcement significatif des équipes Finances, Risques et Actuariat, souvent jugées déjà conséquentes par le management. Mobilisées sur des travaux de production quantitative le long de l’exercice – avec de nombreuses tâches encore manuelles – ces équipes seront très certainement confrontées à des tensions opérationnelles importantes, engendrant des coûts supplémentaires et des risques de manque de fiabilité des reportings produits ;

­– des outils devenant progressivement obsolètes et de plus en plus coûteux, notamment au niveau des frais de licence et de maintenance en croissance exponentielle.

La transformation digitale du processus réglementaire : elle passe par l’adoption de nouvelles plateformes collaboratives centralisées, permettant à l’ensemble des acteurs de réaliser leurs travaux, tout en appelant un « service de modélisation », développé par l’assureur dans un langage informatique robuste et maîtrisé.

En s’affranchissant des outils de modélisation et en industrialisant transversalement le processus de production, l’assureur va réduire durablement les coûts de production des reportings tout en améliorant sa qualité et sa diligence :

- partage de l’environnement données et outils entre les directions Finance, Risques et Actuariat, pour éviter les travaux en doublon, limiter les travaux de rapprochement et simplifier les processus ;

- automatisation des tâches liées aux données pour concentrer les experts sur l’analyse et la validation des résultats ;

- amélioration de la fiabilité des processus et meilleur respect des délais de communication financière ;

- limitation des coûts de licence ;

- amélioration des performances pour réduire les coûts d’infrastructure.

Cette deuxième approche, déjà plébiscitée par certains grands assureurs, séduit de plus en plus d’acteurs du marché.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

DESIGNATION D'UN COMMISSAIRE AUX COMPTES POUR LES EXERCICES 2022 A 2027 INCLUS.

Comité Régional du Tourisme - Ile de la Réunion Tourisme

17 mai

974 - ST PAUL

SERVICES D'ASSURANCES.

Ville de Baie Mahault

17 mai

971 - BAIE MAHAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les défis posés par IFRS 17

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié