Solvabilité 2 : la fausse bonne nouvelle de Bruxelles

Solvabilité 2 : la fausse bonne nouvelle de Bruxelles
De gauche à droite : Giovanni Tria, ministre italien de l’économie et des finances, Bernard Spitz, président de la FFA, et Bruno Le Maire, ministre français de l’économie et des Finances, lors du deuxième forum économique franco-italien.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

La révision 2018 de Solvabilité 2 crée une nouvelle classe d’actions à long terme, bénéficiant d’un choc en fonds propres allégé. Malgré les efforts de la Commission européenne, le marché reste sceptique sur ses effets.

La révision 2018 de Solvabilité 2 a, enfin, été adoptée par la Commission européenne…. le 8 mars 2019. Un retard qui s’explique par des aménagements [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Solvabilité 2 : la fausse bonne nouvelle de Bruxelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié