Pourquoi choisir ses logiciels d’assurances avec soin est essentiel pour votre entreprise

Pourquoi choisir ses logiciels d’assurances avec soin est essentiel pour votre entreprise

Les entreprises dépensent des millions en logiciels dont elles n’ont pas l’utilité. Voici un petit guide pour s’y retrouver parmi la multitude de produits proposés. 

À travers le monde, d’importantes sommes sont dépensées dans des solutions IT qui ne seront jamais véritablement utilisées.

D’après le rapport de la société de logiciels 1E, intitulé The real cost of unused software, qui fonde son analyse sur la situation au sein de quelque 129 entreprises actives dans différents secteurs, dans la région EMEA (Europe Middle East & Africa), 23 % des logiciels installés seraient inutilisés. En Amérique du Nord, ce chiffre monte à 37 %. Le rapport estime également que près d’un logiciel sur trois installé dans le secteur financier ne serait finalement pas utilisé.

Tout en sachant que, d’après les statistiques de Statista, en 2019, les entreprises actives dans le secteur financier investissaient 10 % de leurs revenus dans des solutions IT. Ainsi, ce secteur occupait la troisième place du classement en ce qui concerne la proportion des revenus engagés dans l’IT.

Au sein du secteur financier, y compris celui des assurances, ces investissements constituent souvent des dépenses importantes, touchent de nombreux clients et répondent à des exigences réglementaires complexes. C’est pourquoi de tels projets doivent être planifiés avec soin.

Deux principaux types de produits

Pour faire simple, les logiciels disponibles sur le marché peuvent être classés selon leur taille et leur degré de complexité. Ce qui permet d’aboutir à deux catégories : les logiciels à petite ou à grande portée.

Les logiciels à grande portée comprennent les systèmes de base et les suites logicielles complexes, qui sont particulièrement appréciés dans le secteur financier. Mais on peut dire que ces solutions comptent « trop de fonctionnalités ». En effet, si ces systèmes disposent toujours de nombreuses options, certaines d’entre elles ne sont que très peu utilisées, voire pas du tout. Néanmoins, jusqu’à aujourd’hui, on pensait qu’il s’agissait des seules solutions envisageables pour assurer les opérations du système d’appui.

L’autre option, à la portée plus faible, ce sont les applications fondées sur une approche agile. Elles ont pour principal objectif d’apporter rapidement une valeur commerciale grâce à quelques fonctionnalités essentielles, sans fioritures. Une solution parfaite pour les opérations du service de clientèle donc… Mais pas seulement.

Plus cher et plus complet

On entend par système de base ou suite logicielle un ensemble d’applications connectées au sein d’une seule solution proposée par un fournisseur. Une solution unique effectuant plusieurs tâches permet non seulement de ne plus devoir retenir plusieurs mots de passe, mais également d’avoir toutes les fonctionnalités à portée de main. Ces produits ont une portée fonctionnelle très étendue et assurent de nombreuses opérations, des ventes à la comptabilité. Ces solutions se déclinent sous plusieurs types, fournis par exemple par Microsoft ou Adobe.

Moins cher et plus ajustable 

Les produits conçus sur la base d’une approche agile peuvent être ajustés presque parfaitement aux besoins de chaque client. De plus, étant donné que leur portée de départ est moins étendue, leur implémentation sera plus rapide. Toutefois, ces solutions n’offriront pas à elles seules l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’entreprise.

La solution qu’il vous faut

Pas facile de choisir parmi cette multiplicité de solutions. Une approche possible serait de trouver un fournisseur qui propose à la fois des services complets et des solutions spécialisées dans plusieurs secteurs. De tels fournisseurs seraient ainsi en mesure de renforcer vos opérations en optimisant petit à petit votre architecture IT : ils pourraient en effet étendre votre écosystème informatique en y ajoutant, étape par étape, des solutions de leur gamme.

Pour faire le choix du logiciel le plus adapté, un facteur s’avère essentiel : prendre en compte les besoins de l’utilisateur final et en discuter avec les employés de différents départements. Ainsi, l’entreprise sera en mesure d’évaluer les solutions déjà en place et de déterminer lesquelles sont inutiles et lesquelles sont nécessaires. Et c’est notamment grâce à une vision d’ensemble des besoins numériques de l’entreprise qu’un changement sera possible.

par Julia Burda, Insurance Marketing Product Manager, Comarch

Pour en savoir plus sur les solutions Comarch au service des assurances, cliquez ici.

Contenu proposé par Comarch

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi choisir ses logiciels d’assurances avec soin est essentiel pour votre entreprise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié