Conducteur sous l’emprise de stupéfiants, fautif ou victime ?

Conducteur sous l’emprise de stupéfiants, fautif ou victime ?
Gérard Defrance,magistrat © dr

La question du droit à indemnisation se pose à l’égard de ces usagers de la route qui prennent le volant après avoir fait usage de stupéfiants. Est-ce une faute qui réduit ou exclut ce droit ? Encore faut-il qu’elle ait contribué à la réalisation de leur préjudice.

Depuis que la loi a incriminé la conduite après usage de stupéfiants et autorisé ainsi que validé les méthodes de [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurances pour les besoins de la Communauté de Communes P...

CCM du Pays d'Evian Vallée d'Abondance

25 septembre

74 - CC PAYS EVIAN VAL ABONDANCE

Fourniture de titre restaurant

Ville de Corte

25 septembre

20 - Corte

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Conducteur sous l’emprise de stupéfiants, fautif ou victime ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié