L'opposabilité de la clause d'arbitrage aux tiers victimes exerçant l'action directe

L'opposabilité de la clause d'arbitrage aux tiers victimes exerçant l'action directe
Romain Dupeyré, avocat associé au sein du cabinet DWF.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Dans un arrêt du 19 décembre 2018, la Cour de cassation a tranché une question qui faisait l’objet d’un débat doctrinal et a consacré l’opposabilité aux tiers victimes de la clause d’arbitrage contenue dans une police d’assurance de responsabilité. La décision a fait l’objet d’un accueil partagé... Analyse de Romain Dupeyré, avocat associé au sein du cabinet DWF et Clarisse Chatry, [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription du contrat d'assurance et risques statutaires du personnel

Partenord Habitat Opac du Nord

20 février

59 - PARTENORD HABITAT

Création d'un ascenseur à l'IUT

Université de Rennes 1

20 février

22 - Lannion

Contrat collectif complémentaire santé.

Chambre des métiers de la Réunion

20 février

974 - ST DENIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'opposabilité de la clause d'arbitrage aux tiers victimes exerçant l'action directe

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié