Transport aérien : absence d'indemnisation en cas de foudre

Transport aérien : absence d'indemnisation en cas de foudre
© Alan Radecki Akradecki (CC)

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Civ.1e, 12 septembre 2018, 17-11.361 

Faits Alors que des passagers allaient embarquer à bord d'un avion, l’appareil encore sur le tarmac est foudroyé. Après un examen minutieux de l'aéronef, les ingénieurs aéronautiques décident de transférer les passagers sur un autre vol. Celui-ci arrive à destination avec plus de cinq heures de retard. Aux fins d’indemnisation de [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

couverture indisponible Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Transport aérien : absence d'indemnisation en cas de foudre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié