Difficile réforme du permis de conduire 

Le projet de reforme du permis de conduire passe mal auprès des professionnels du secteur. Point d’étape. 

La réforme du permis de conduire vise un double objectif : réduire les temps d’obtention et le rendre économiquement plus accessible. Il s’inscrit à l’article 8 du projet de loi Macron « pour la croissance et l’activité ». Mais déjà lors de son annonce en septembre 2014, par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, le projet avait provoqué la colère des inspecteurs du permis, qui dénonçaient alors la privatisation partielle de leur activité (examen théorique). Il est d’ailleurs toujours question de voir postiers, policiers, gendarmes ou militaires retraités faire passer cet examen... Début février, c’est au tour des auto-écoles de manifester partout en France, avec d’autres revendications, qui tiennent surtout au risque de voir leur activité tendre vers un modèle économique low cost. Cependant, si les négociations avec le gouvernement sont âpres, elles restent ouvertes. Ainsi, le retour d’un quota d’heures d’apprentissage aurait été obtenu.

Les points forts des négociations

  •  Suppression du nombre minimal d’heures de conduite
  •  Maintien de l’entretien préalable d’évaluation 
  •  Autoriser les loueurs de véhicules école à former les candidats
  •  Externalisation de l’épreuve du code
  •  Financement

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

CCM de la Gascogne Toulousaine

18 juin

32 - CC DE LA GASCOGNE TOULOUSAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Difficile réforme du permis de conduire 

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié