EXCÈS DE VITESSE – Preuve de l’infraction ; liberté de la preuve. PERMIS À POINTS – Légalité ; règle « non bis in idem ».

Le dépassement des vitesses maximales autorisées, sanctionné de manière différente selon les seuils atteints, se prouve par tous moyens conformément au principe légal de la liberté de la preuve des infractions énoncé par les articles 427 et 537 du Code de procédure pénale auquel le législateur n’a pas entendu déroger en la matière, l’usage d’un instrument de mesure de [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

EXCÈS DE VITESSE – Preuve de l’infraction ; liberté de la preuve. PERMIS À POINTS – Légalité ; règle « non bis in idem ».

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié