Personne morale et responsabilité pécuniaire

Crim. 30 septembre 2009, pourvoi n° 09-80.178.

Rappel du principe

La Cour de cassation vient de rappeler le principe posé par les articles L. 121-2 et L. 121-3 du code de la route selon lesquels, lorsque le certificat d'immatriculation d'un véhicule verbalisé pour excès de vitesse est établi au nom d'une personne morale, seul le représentant légal de cette personne morale peut [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

SA d'HLM Le Mont Blanc

19 mai

74 - Annecy

Prestations de services plan d'épargne retraite d'entreprise obligatoire (PERO) du ...

SOPH - SEM Seine Ouest Habitat et Patrimoine

19 mai

92 - SEM SEINE OUEST HABITAT ET PATRIMOINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Personne morale et responsabilité pécuniaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié