Vice caché - Antériorité du vice à la vente

TI, juridiction de proximité, Boissy-Saint-Léger, 24 juillet 2009, RG n° 91-07-000305.

L'acheteur ne rapporte pas la preuve de l'antériorité du vice affectant la boîte de vitesse de son véhicule.

Rappel des faits

Un particulier a acheté un véhicule d'occasion auprès d'un concessionnaire. Après avoir parcouru 4 000 km, le voyant de la boîte de vitesse signale un problème. [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance pour le compte de locataires non assurés

Société Immobilière des Chemins de Fer

15 mai

75 - ICF HABITAT

Audit financier du système de contrôle interne et de passation des marchés du Progr...

Agence Française de Développement (A.F.D./D.P.S.)

15 mai

75 - AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Vice caché - Antériorité du vice à la vente

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié