VICE CACHE – Réparations sommaires ; véhicule accidenté.

Les termes de l’expertise judiciaire caractérisent ainsi l’existence de différents vices affectant le véhicule antérieurement à la vente et le rendant dangereux à la conduite, ainsi que la présence de réparations sommaires masquées par de la peinture.Il en résulte une impropriété du véhicule à l’usage auquel il est destiné, du fait de défauts cachés que l’acquéreur [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

VICE CACHE – Réparations sommaires ; véhicule accidenté.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié