L’application « Mon auto » de Groupama avance à pas agiles

L’application « Mon auto » de Groupama avance à pas agiles
Nelly Brossard

Créée en quelques mois, l’application « Mon auto » a permis aux équipes d’informatique, de marketing et d’assurance de Groupama d’expérimenter la méthode « Agile ». Une réussite qui devrait en appeler d’autres.

Le 6 octobre 2015, Groupama s’est vu remettre le trophée Argus 2015 de l’innovation en gestion des sinistres automobiles pour l’espace « Mon auto » dans son application mobile « Groupama toujours là ». « C’est une reconnaissance dont nous sommes très fiers ! », expliquent d’une seule voix les responsables des directions mobilisées sur ce projet : Nelly Brossard à la direction marketing et distribution, Olivier Vecchioni à la maîtrise d’ouvrage, Pascale Sasportas en charge du web et des projets digitaux et David Jouglet à la direction indemnisation.

Une équipe pluridisciplinaire

Cette réussite est en effet le fruit du travail d’une équipe « rapprochée, pluridisciplinaire et entièrement dédiée à ce projet ». « Elle a été constituée autour de la direction indemnisation, qui en a été “le sponsor” », explique Nelly Brossard. « Chaque membre de l’équipe a eu un rôle à jouer, selon ses compétences et son expertise », ajoute Olivier Vecchioni qui, en tant que maître d’ouvrage, a notamment été chargé d’animer l’équipe projet et de coordonner l’ensemble des contributeurs en adoptant la « méthode agile ».

La direction marketing et ses experts du web et des canaux digitaux ont apporté leur connaissance de l’assuré, leur vision de la concurrence et leur maîtrise du parcours client sur les applications mobiles. Quant à la direction indemnisation, elle a été la gardienne des process internes de gestion des sinistres : elle s’est notamment appuyée sur les équipes pilotes de Groupama Centre Atlantique et Groupama Centre Manche, qui ont été chargées de tester et valider le projet à ses différents stades.

Une « méthode Agile »

Cette application a été l’occasion pour l’ensemble de l’équipe d’expérimenter la « méthode Agile », méthode qui repose en premier lieu sur la responsabilisation des acteurs. « Nous savions tous ce que nous devions réaliser et avions bien défini les contributions de chacun », explique Nelly Brossard. « Nous nous sommes approprié la méthodologie et l’avons adaptée, en fonction des compétences de chacun, pour trouver la meilleure organisation opérationnelle », ajoute Olivier Vecchioni.

C’est ainsi que l’ensemble du projet a pu être mené dans des délais très courts : il s’est écoulé huit mois à peine entre la constitution de l’équipe et la mise en service de l’application. Toutes les quatre semaines, un « sprint » devait aboutir à la remise d’un livrable testé et validé par l’ensemble de la ligne hiérarchique qui « s’est impliquée fortement, en dépassant les fonctionnements habituels et accompagnant le projet à sa réussite », apprécie Pascale Sasportas. Le circuit décisionnel ultra-réactif de la méthode Agile s’est en effet imposé à tous les niveaux du groupe.

Le trophée de l’Argus est le fruit d’une nouvelle méthode, mais surtout d’un travail collectif et d’une équipe soudée dont chaque acteur partage maintenant une réelle satisfaction et l’envie de poursuivre. » conclue Olivier Vecchioni.

Vous aimerez aussi

Le conducteur de projet

Le conducteur de projet

Publi-Rédactionnel

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC CHIMISTE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’application « Mon auto » de Groupama avance à pas agiles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié