Analyse de données : les assureurs européens en retard

Analyse de données : les assureurs européens en retard
fotolia

Le secteur est encore à la traîne en termes d'analyse prédictive, selon une enquête de Deloitte. Seuls 11% des assureurs européens perçoivent l'impact de l'approche analytique sur leur industrie.

Face à la concurrence des acteurs nouveaux que sont les Insurtech, les assureurs ont compris l’intérêt d’investir dans l’analyse et l’exploitation des données. Pour autant, le secteur est encore à la traîne en termes de stratégie data, révèle l’enquête " EMEA Insurance Data Analytics " de Deloitte auprès de 68 compagnies d'assurance en Europe.

Tout d’abord, 90% des assureurs interrogés indiquent avoir une approche data indépendante de la stratégie métier. La data analytics reste encore cantonnée aux seules directions techniques et parfois marketing alors qu'elle devrait alimenter l'ensemble des fonctions de l'entreprise, selon une logique tranversale. "L'alignement de la stratégie métier et de la stratégie data ne pourra se faire sans la création d'une filière dédiée animée par un Chief Data Officer qui aura pour mission d'assurer la gouvernance, la stratégie et de véhiculer la culture data au sein de l'entreprise ", commente Michel de la Bellière, Associé Conseil Industrie financière co-responsable de l'activité Assurance EMEA chez Deloitte. 

Qualité des données disponibles

Autre élément déterminant, les assureurs doivent disposer des outils et des compétences adaptés. Presque 40 % des répondants reconnaissent que leur organisation n'est pas en phase avec les technologies actuelles. "Le volume de données disponibles a considérablement augmenté ces dernières années, sous l'impulsion notamment des objets connectés. La course à l'exploitation des données doit se concentrer en priorité sur l'industrialisation d'une mise à disposition de données de qualité, exhaustives et cohérentes par le biais notamment d'une rationalisation et modernisation des architectures data ", relève Gontran Peubez, Directeur Conseil Industrie Financière spécialiste Data Analytics chez Deloitte. Dans 40% des cas, la qualité des données ne serait pas satisfaisante.

L'analyse prédictive trop peu utilisée

Les assureurs européens sont aujourd’hui très peu nombreux à avoir recours à l’analyse prédictive qui peut cependant révolutionner la gestion des sinistres. Seuls 11% d’entre eux perçoivent l'impact de l'approche analytique sur leur industrie. La grande majorité (90%) n'en perçoit pas le retour sur investissement et initie des stratégies opportunistes de court terme (70%). Seuls 24% utilisent l'analytique pour des analyses de scénario et à peine 3% prennent des décisions automatisées sur la base de ces analytiques. "Après la prise de conscience, l'heure est au passage à l'acte", exhorte Gontran Peubez, Directeur Conseil Industrie Financière spécialiste Data Analytics chez Deloitte.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Analyse de données : les assureurs européens en retard

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié