MarkLogic : partager une source commune de données pour améliorer les performances

MarkLogic : partager une source commune de données pour améliorer les performances

Alors que les entreprises ont pris l’habitude de chercher les informations dans des entrepôts de données cloisonnés par ligne métier, MarkLogic propose de sourcer la donnée dans un entrepôt commun, pour obtenir une vision commune et exhaustive à chaque requête. Un vrai changement de paradigme.

« Si tous les collaborateurs d’un entreprise partageaient la même source d’informations, ils parleraient tous le même langage, ce qui éviterait à la fois les pertes de temps et les erreurs », explique d’entrée Frédéric Valluet, directeur des solutions de MarkLogic. Or à l’heure actuelle, les organisations doivent composer avec une multiplicité de Data Warehouses (entrepôts de données), plus ou moins étanches et cloisonnés par ligne de métier : technique, risques, actuariat, comptabilité, marketing… sans parler des groupes possédant des filiales, ce qui complexifie encore le problème. « Au moment des arrêtés de compte, il est rare que la direction financière et la direction technique arrivent aux mêmes résultats, tout simplement parce qu’elles ne puisent pas dans les mêmes entrepôts de données », illustre Frédéric Valluet.

Des entrepôts historiquement cloisonnés

Le problème des Data Warehouses est qu’ils ont été construits à l’origine par silo métier, pour répondre à une question précise. Quand une nouvelle question arrive, un deuxième entrepôt de données est créé, et ainsi de suite… ce qui conduit à une démultiplication des lieux de stockage, qui finissent par diverger. « Au bout d’un moment, personne ne sait plus ce qu’ils contiennent, avec un risque de redondance possible et surtout de perte de traçabilité des informations », alerte Jérôme Designe, responsable Marché Assurance de MarkLogic. Et de compléter : « Il n’est pas rare pour une entreprise d’être obligée de procéder à une opération massive de ressourcing, appelée “ remédiation ”. Une démarche longue et coûteuse qui consiste à reconstruire un Data Warehouse en repartant des données à la source ».

Une vision partagée de la vérité

La plateforme MarkLogic évite ces désagréments en disposant directement des données granulaires non modifiées, qui peuvent ensuite être enrichies, mais sans jamais perdre le lien avec la donnée source. « Dans l’approche traditionnelle, la donnée granulaire est “colorée” et transformée pour répondre à un besoin. Très rapidement, on ne sait plus expliquer sa provenance », souligne Frédéric Valluet. En prenant les informations à la source et en les mettant à disposition de tous au sein d’un Data Warehouse commun, entièrement décloisonné, MarkLogic révolutionne la gestion des données dans l’entreprise. À chaque question ou requête correspond alors une réponse cohérente, exhaustive et consolidée, identique pour tous. « Ce qui n’empêche pas de contextualiser la réponse en fonction du besoin… La solution reste agile et évolutive dans le temps, c’est tout l’intérêt ! », confirme Jérôme Designe.

Ce contenu vous est proposé par Marklogic

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance juridique.

SEM SIPEnR

26 juin

75 - SEM SIPENR

Prestation de services d'assurances.

CHI Emile Durkheim

26 juin

88 - EPINAL

Souscription de différents contrats d'assurance.

La Roche sur Yon Agglomération

26 juin

85 - LA ROCHE SUR YON AGGLOMERATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

MarkLogic : partager une source commune de données pour améliorer les performances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié