[DOSSIER] Allocation d'actifs : diversifier pour mieux résister [...]

Allocation d'actifs : diversifier pour mieux résister aux taux bas

Allocation d'actifs : diversifier pour mieux résister aux taux bas
Dans le contexte des taux bas, les assureurs ont intérêt à ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier » obligataire. © Nataliia Mysak PA / Getty Images / iStockphoto

Depuis quelques années, les assureurs français diversifient leur allocation pour capturer du rendement sur des actifs réels. Mais le choc des taux négatifs survenu l’été dernier plaide pour accélérer ce mouvement. La part de l’obligataire reste encore prépondérante dans l’Hexagone, contrairement aux pays du nord de l’Europe, champions du financement de l’économie. La quête du rendement n’est pas la seule boussole, les assureurs doivent aussi composer avec les règles de Solvabilité 2. Pour certains, rallonger la duration des actifs obligataires apparaît ainsi comme une priorité afin de préserver leur ratio de solvabilité.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allocation d'actifs : diversifier pour mieux résister aux taux bas

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié