Catastrophes naturelles : une facture de 71 Md$ en 2018

Catastrophes naturelles : une facture de 71 Md$ en 2018
US National Guard Des photos aériennes des inondations causées par la tempête Florence, en Caroline du Sud aux Etats-Unis, prises vendredi 21 septembre 2018 par les hélicoptères de la US National Guard

2018 n’a pas été marquée par une catastrophe majeure, mais par une série de moyens événements dont la facture agrégée s’avère au final plutôt salée.

 

Les pertes économiques totales dues aux catastrophes naturelles et industrielles sont estimées à 155 Md $ en 2018, dont 146 Md$ pour les seules catastrophes naturelles, selon les estimations de l’institut Sigma du réassureur Swiss Re. Les pertes assurées s’élèvent, elles, à 79 Md$ en 2018, dont 71 Md$ pour les seules catastrophes naturelles. Cela représente 50% des pertes économiques totales.

Pour l’industrie de l’assurance, 2018 devrait ainsi être la quatrième année la plus chère au cours des 50 dernières années. En 2018, plus de 11 000 personnes sont mortes ou ont disparu lors de catastrophes. Le séisme de septembre à Sulawesi, en Indonésie, a causé le bilan le plus lourd, avec plus de 3 500 morts et disparus.

Concentration des populations et des richesses

S’il n'y a pas eu de catastrophe naturelle majeure comme les ouragans Harvey, Irma, Maria en 2017, les pertes agrégées d'un certain nombre d'événements de plus petite et moyenne envergure ont entraîné des pertes assurées considérables. Comme l’année dernière, « ces pertes mettent en évidence la vulnérabilité croissante de la concentration croissante de population et de valeurs des propriétés sur les côtes et dans l'interface entre la ville et la campagne. La présence même de biens humains et immobiliers dans de telles zones signifie que des conditions météorologiques extrêmes peuvent rapidement se transformer en catastrophes en termes de pertes subies », souligne Sigma.

Tempêtes, typhons et feux de forêt

Parmi les catastrophes naturelles majeures cette année : les ouragans Michael et Florence aux Etats-Unis, les typhons Jebi, Trami et Mangkhut; les vagues de chaleur, sécheresses et incendies de forêt en Europe et en Californie; l'hiver et les orages ; les inondations au Japon et en Inde; les séismes au Japon, en Indonésie et en Papouasie Nouvelle Guinée; et les éruptions volcaniques à Hawaii.

Les pertes assurées causées par les incendies en Californie en novembre sont pour l’heure estimées à 9 Md$. Les pertes assurées générées par la tempête Florence avaient été estimées en septembre de 2,5 à 5 Md$ par Willis Towers Watson. Lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels, Scor a indiqué que cette catastrophe lui avait coûté 50 M€ avant impôt. Le réassureur a également essuyé 105M€ avant impôt de pertes causées par le typhon Jebi au Japon et 22 M€ de pertes causées par le typhon Mangkhut en Chine. Axa a, de son côté, annoncé que l’ouragan Michael lui a coûté 200M€ net de réassurance.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurance maladie et de prévoyance.

ELOGIE - SIEMP

21 novembre

75 - ELOGIE SIEMP

Recouvrement amiable et judiciaire des dettes des locataires partis

Cachan Habitat OPH

21 novembre

94 - CACHAN HABITAT

Intervention des huissiers de justice en phase comminatoire amiable_drfip Paca13.

Ministère de l'Economie Antenne Interrégionale Méditerranée

21 novembre

13 - MARSEILLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Catastrophes naturelles : une facture de 71 Md$ en 2018

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié