Coface sur le point d’acquérir une filiale de la banque publique slovène

Coface sur le point d’acquérir une filiale de la banque publique slovène
Grâce à cette acquisition, l'assureur-crédit anticipe un impact légèrement positif sur son bénéfice par action 2019.

Coface a signé un contrat avec la banque publique slovène en vue de l'acquisition de sa filiale spécialisée en assurance-crédit.

Spécialisée en assurance-crédit, la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (Coface) est sur le point d’acquérir PKZ, filiale de la banque publique slovène, SID Bank.

Avec cette acquisition, Coface ambitionne de renforcer sa présence en Europe centrale et d’améliorer le service rendu à ses clients présents dans cette région. « PKZ bénéficie de solides parts de marché et nous comptons sur l’apport de ses équipes qui vont rejoindre notre plateforme régionale pour poursuivre son développement », souligne Declan Day, directeur général pour la région Europe centrale et Europe de l’est chez Coface. « Cette acquisition nous permet de renforcer notre présence dans une région stratégique et en croissance. Nous démontrons ainsi notre capacité à nous développer de manière sélective (…), conformément aux objectifs de notre plan stratégique Fit to win », complète Xavier Durand, directeur général de Coface.

Grâce à cette acquisition, l'assureur-crédit anticipe également un impact légèrement positif sur son bénéfice par action 2019 et un impact neutre sur son ratio de solvabilité.

Créée en 2005 et spécialisée en assurance-crédit, la société PKZ a enregistré 15,1M€ de primes brutes en 2017.

La finalisation de cette acquisition reste toutefois soumise à l’obtention des autorisations réglementaires habituelles, qui devraient être délivrées dans les prochains mois.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coface sur le point d’acquérir une filiale de la banque publique slovène

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié