Axa et la région Hauts-de-France signent un partenariat pilote

Axa et la région Hauts-de-France signent un partenariat pilote
De gauche à droite : Jacques de Peretti, président-directeur général d’Axa France, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, Thomas Buberl, directeur général du groupe Axa.

La compagnie d’assurance a signé un partenariat pilote avec la région Hauts-de-France autour de plusieurs thématiques dont, notamment, l’accès aux soins par la téléconsultation.

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, Thomas Buberl, directeur général du groupe Axa, Jacques de Peretti, président-directeur général d’Axa France… Que du beau monde s’était réuni à l’Hôtel de Région de Lille, ce mercredi 03 octobre, pour la signature d'un partenariat entre Axa et la région Hauts-de-France. Objectif : répondre aux problématiques d’accès aux soins, des emplois dans le numérique et de la prévention des entreprises en matière de santé. Le projet pilote a pour finalité de tester les solutions déployées sur la région Hauts-de-France. « L’action publique doit se réinventer et je crois beaucoup au partenariat public-privé afin de partager l’idée que l’on a du progrès » affirme Xavier Bertrand.

Combattre la désertification médicale par la téléconsultation

Ce partenariat, c’est surtout l’occasion de rappeler un réel problème : la désertification médicale. Malgré le fait que la densité de médecins généralistes est comparable à la moyenne nationale, il existerait toutefois de fortes disparités à l’intérieur de la région, avec des difficultés d’accès aux soins plus marquées dans certains territoires, notamment dans les départements de l’Aisne, de l’Oise et du Pas-de-Calais.

Partant de ce constat, la région Hauts-de-France, la communauté de communes des Sept Vallées et Axa ont co-construit une solution expérimentale alliant la technologie d’un dispositif de téléconsultation médicale et un accueil physique avec infirmier. « 6 français sur 10 disent considèrent qu’il est compliqué d’accéder à la médecine. Ce que nous pensons pouvoir apporter, c’est une solution moderne, qui ne remplace pas le tissu local de médecins, mais qui le complète » déclare Jacques de Peretti. Objectif : libérer du temps pour le médecin pour qu’il puisse se concentrer sur ses patients et permettre à une personne de recevoir des soins en temps et en heure.

Une clinique chirurgicale sortira de terre

Concrètement, sera installé pour le 1er janvier 2019, dans la clinique chirurgicale des 7 Vallées dans la commune de Marconne (62), un espace de télémédecine. « C’est le mariage de la volonté de médecins locaux qui ont décidé de s’organiser et d’une solution de technologie que nous pouvons apporter » argumente le président-directeur général d’Axa France.

Il suffira au patient de prendre rendez-vous par Internet ou par téléphone, et de se présenter à la clinique à l’horaire convenu. Le patient sera accueilli par l’infirmier, qui établira la connexion avec le médecin via la téléconsultation. Le médecin pratiquera la consultation avec l’aide des outils connectés à sa disposition (stéthoscope, otoscope, tensiomètre…) manipulés par l’infirmière. A l’issu du diagnostic, le médecin pourra établir une ordonnance et éditer une feuille de soin.

Le point sur lequel insistent les intervenants : ce sera seulement en cas d’indisponibilité des médecins des Hauts-de-France que le patient se verra proposer une consultation avec un médecin Axa Assistance. « Le praticien sera en priorité un de la communauté de communes et ce n’est que si il y a une indisponibilité, qu’Axa interviendra avec sa plateforme. Il n’y a pas de concurrence et c’est une réelle plus-value » affirme le docteur Guillaume Monfourny. Pour ce faire, Axa a investi de 200 000 euros dans le projet et la région Hauts-de-France 30 000 euros dans l’infirmier et la structure.

L’emploi dans le numérique et le parcours de santé

Ce partenariat a également été l’occasion pour Axa de présenter son partenariat avec l’école d’informatique EPSI de Lille afin de former en alternance notamment au Web Center Axa de Wasquehal, des étudiants en 4ème et 5ème année. La première promotion a d’ores et déjà débutée pour a rentrée 2018. L’objectif affiché d’Axa est de recruter, d’ici 3 ans, 100 ingénieurs digitaux dans les Hauts-de-France qui connaissent les besoins d’Axa, et qui seront formés pour.

Egalement dans un soucis de prévention, sera installé, dès le printemps 2019, un parcours santé et bien-être en collaboration avec la mairie de Béthune. Le but étant que les 2 500 salariés issus des 50 entreprises de la zone d'activité Washington de la ville puisse en profiter pour pratiquer une activité physique.  ,

Il ne reste plus qu'à attendre les résultats de ce partenariat. "Certes il est important de développer des technologies, de tester, mais il est important de démarrer dans le concret" souligne Thomas Buberl.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances.

Ville de Ruy Montceau

05 décembre

38 - RUY

Achat de titres de transport.

ILEVA - SM de Traitement des Déchêts des Microrégions Sud et Ouest SMTD

05 décembre

974 - ST PIERRE

Prestation de services d'assurances.

Pôle Gérontologique du Riou Blanc

05 décembre

83 - SEILLANS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa et la région Hauts-de-France signent un partenariat pilote

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié