Axa XL sur le chemin de l'intégration

Axa XL sur le chemin de l'intégration
© DR

Le rapprochement des activités de XL Catlin avec Axa Corporate Solutions, et Axa Art est en cours. Mais certains chantiers prévus dans la mise en œuvre d’Axa XL sont plus avancés que d’autres.

C’était le 12 septembre 2018. Ce jour-là, Axa annonçait avoir finalisé l’acquisition du groupe XL pour un montant de 15,3 Md\$ (soit 12,4 Md€). Une opération de grande ampleur synonyme pour Axa de grands travaux afin d’intégrer ce spécialiste de l’assurance dommages des entreprises et de la réassurance et ses 7 400 salariés. Ce processus d’intégration devait « durer deux ans », selon plusieurs dirigeants de la nouvelle division Axa XL, rencontrés dans les bureaux new-yorkais de l’assureur.

En l’occurrence, un an plus tard, le chantier visant à rapprocher les activités d’Axa Corporate Solutions (Axa CS), Axa Art et XL Catlin est plutôt bien entamé en France. « L’intégration avance dans le temps imparti », précise Julien Guénot, le directeur général France d’Axa XL. Il nuance toutefois : « Jusqu’à la fusion légale, nous avons toujours trois entités juridiques qui appartiennent au même actionnaire et qui ne sont coordonnées que dans leur exécution opérationnelle. Elles continuent à avoir une gouvernance propre, des résultats financiers propres, et fonctionnent de manière indépendante. »

Vers une structure unique

Il n’empêche, si la fusion est encore loin d’être effective, des rapprochements ont déjà eu lieu entre les trois entités au cours des derniers mois. Le volet social est notamment bien engagé. éparpillés dans plusieurs arrondissements de Paris, les équipes d’Axa CS, Axa Art et XL Catlin ont été regroupées dans les mêmes locaux le 30 septembre, en plein cœur du quartier des Batignolles, dans le nord de la capitale. Seulement, la mise en place d’une structure unique d’équipes et d’activités jusqu’à présent séparées n’est pas sans conséquence sur l’emploi au sein d’Axa. Un projet a ainsi été présenté le 12 février aux instances représentatives du personnel dans tous les pays où des consultations formelles sont requises. Il prévoit la réduction de 711 postes en Europe, dont 222 dans l’Hexagone. « Nous avons effectivement dû supprimer des postes, car nous avions des fonctions en doublon et d’autres qui n’avaient plus de raison d’être », confirme Julien Guénot. Déjà entamé en France, ce plan de départs volontaires (PDV) sera mené en trois vagues successives. « La première, consacrée aux fonctions front office, s’est achevée au mois d’octobre. La deuxième vague concerne les fonctions issues de la finance et s’achèvera en avril 2020. Enfin, la dernière vague du PDV se focalisera plutôt sur les fonctions informatiques et se déroulera à l’automne 2020 », indique le directeur général d’Axa XL France, qui précise tout de même qu’un redéploiement en interne ou au sein d’autres entités du groupe sera proposé aux salariés, selon leur métier.

Un siège à Dublin

Autre chantier entamé mais pas encore terminé : l’implémentation du siège européen d’Axa XL. Dans le cadre de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, XL avait, dès septembre 2017, annoncé avoir choisi Dublin pour y installer XL Insurance Company SE, le siège européen de sa branche assurance. Le passage dans le giron d’Axa ne change donc pas grand-chose : l’activité de risque international et de réassurance du nouveau groupe sera gérée depuis l’Irlande. Pour autant, le groupe d’assurance attend « encore des validations du régulateur sur le volet légal, notamment pour la mise en place du siège européen (NDLR : d’Axa XL) à Dublin », explique Julien Guénot. Or cette étape est primordiale dans le processus d’intégration. Car une fois que le régulateur aura validé le projet d’Axa XL, l’assureur pourra opérer la fusion des différentes structures. En outre, « tant que vous n’avez pas fusionné les entités légales, la consolidation financière n’est qu’une somme algébrique », ajoute le directeur général d’Axa XL France. Une fois la fusion légale activée, il n’y aura alors plus qu’un bilan et un compte de résultat. Mais pas avant.

Certains travaux sont donc pour l’instant en suspens. C’est le cas de l’intégration des différents systèmes informatiques. « C’est une étape qui interviendra après la fusion légale. Une fois que cela sera fait, nous pourrons migrer toutes les données historiques de chacun des systèmes vers un système unique. C’est prévu pour début 2020 », avance Julien Guénot.

Un acteur présent auprès des grands comptes

  • 1 000 salariés d’Axa XL en France
  • 90 % La part des entreprises du Cac 40 clientes d’Axa XL
  • 14 Le nombre de lignes de bu siness que compte Axa XL
  • 3 segments d’Axa XL en France : grands comptes, ETI et les entreprises qui ont besoin d’offres de spécialités

Plus d'offres

Toujours est-il que si la structuration de la nouvelle entité continue, les premiers résultats des rapprochements récemment opérés sont encourageants. « Alors que chacune des entités produisait auparavant séparément un catalogue restreint, Axa XL opère désormais sous 14 lignes de business », souligne le directeur des activités de l’assureur pour la France. « Aujourd’hui, nous sommes un des rares assureurs grands comptes du marché capable d’accompagner ses clients sur quasiment toutes les lignes de produits », complète-t-il. De fait, Axa XL peut à présent suivre une banque sur du leasing en risque politique et en corps de navire, mais aussi l’assurer en RC professionnelle et lui proposer une solution de crédit-bail pour des garanties dommages. « À la suite de ce rapprochement, nous allons aussi pouvoir lever un certain nombre de produits proposés par XL, par exemple, sur le marché londonien, et ensuite les mettre à disposition des clients d’Axa CS ou d’Axa Art, mais aussi d’Axa France », observe Julien Guénot.

Preuve de son intégration réussie au sein du groupe français d’assurance, la nouvelle entité Axa XL en France a connu une croissance de 4 % au cours des six premiers mois 2019. « Et nous n’avons pas encore atteint notre rythme de croisière », annonce Julien Guénot. Positionnée sur trois types d’entreprises dans l’Hexagone (voir ci-dessous), la compagnie compte, au cours des prochaines années, axer son développement sur les ETI internationales et les produits de spécialités. « C’est là-dessus que nos équipes en France sont mobilisées », conclut le dirigeant d’Axa XL, confiant dans l’avenir de son entreprise.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location de véhicules de courte durée

Odyssi - régie communautaire de l'eau et assainissement

24 novembre

972 - Fort-de-France

Marché de services d'assurance.

Communauté de Communes Calvi - Balagne

24 novembre

20 - CALVI

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa XL sur le chemin de l'intégration

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié