Bancassurance : quel avenir pour CNP Assurances ?

Bancassurance : quel avenir pour CNP Assurances ?
Siège parisien de CNP Assurances © Laetitia DUARTE

CNP Assurances est dans la tourmente. Les évolutions de son actionnariat au profit du groupe La Poste seraient relancées.

 

Après l’annonce, mercredi 11 juillet 2018, du départ de Frédéric Lavenir, directeur général du groupe au 31 août 2018 pour « raisons personnelles », les discussions autour du sort de CNP Assurances semblent avoir repris, selon les informations publiées sur le site Les Echos.

En effet, depuis l’arrivée d’Eric Lombard (ex patron de Generali) à la tête de la Caisse des dépôts en décembre dernier, l’évolution de l’actionnariat de CNP fait partie de sa feuille de route. Lors de son discours devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale, précédant sans nomination, Eric Lombard a évoqué le cas CNP Assurances. « CNP est une très belle maison », avait-t-il alors déclaré, rappelant que le bancassureur représente un tiers des résultats de la Caisse des dépôts.

« Pas de statut particulier de la CNP »

Quant au capital de l’entreprise, dans lequel La Poste espérerait figurer davantage, Eric Lombard a expliqué, devant la Commission des finances, qu’il n’y avait pas « de statut particulier de la CNP ». Ajoutant : « je m’autoriserai de revisiter l’ensemble des sujets avec un œil neuf », en fonction de « l’intérêt patrimoniale de la Caisse des dépôts, de l’intérêt des entreprises concernées ainsi que de leurs clients et collaborateurs, et dans l’intérêt général ».

Et c’est en effet sur la base d’un rapprochement entre le groupe La Poste et CNP que semblent avoir repris les réflexions. Selon les Echos, il s’agirait de créer un grand groupe parapublic de bancassurance via une prise de contrôle de l’entreprise par le groupe la Poste. Contactées par l’Argus de l’assurance, la Banque Postale et CNP Assurances ont toutes deux déclaré ne faire aucun commentaire.

Pour l’heure, l’entreprise est détenue à 34,6% par la Caisse des dépôts, 30,7% par Sopassur, une joint-venture entre la Banque postale et BPCE et 0,9% par l’Etat. Ce pacte d’actionnaires court jusqu’au 31 décembre 2019.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Construction de 20 logements individuels à destination de MMH, 10 logements indivi...

Meurthe et Moselle Habitat

27 octobre

54 - MEURTHE ET MOSELLE HABITAT

Assurances TRC/RC et DO dans le cadre de la réalisation des travaux de restructurat...

Etablissement Thermal Les Thermes

27 octobre

23 - Évaux-les-Bains

Assurances

Ville de Gaillan en Medoc

27 octobre

33 - Gaillan-en-Médoc

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Bancassurance : quel avenir pour CNP Assurances ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié