CNP Assurances : Frédéric Lavenir signe un bilan positif

CNP Assurances : Frédéric Lavenir signe un bilan positif
Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances.

Après six ans à la tête du premier assureur de personnes en France, Frédéric Lavenir quittera ses fonctions fin août. Il laisse derrière lui une entreprise en bonne santé mais qui doit encore affronter des chantiers importants.

 

La nouvelle est tombée à 15 jours de la présentation des résultats semestriels de CNP Assurances. Frédéric Lavenir, directeur général du groupe depuis 2012, quittera ses fonctions le 31 août prochain pour « raisons personnelles » a indiqué un communiqué de la compagnie mercredi 11 juillet au soir.

Un coup de théâtre pour le premier assureur vie français dont Frédéric Lavenir a porté la transformation du modèle. En effet, c’est une véritable mue qu’a engagée le directeur général du groupe via un repositionnement stratégique vers les activités de prévoyance et l’épargne en unités de compte. Une stratégie assumée par le conseil d’administration puisque ce dernier a reconduit, l’an dernier, le directeur général dans ses fonctions.

Réorientation de l’activité vie

Ainsi, malgré une baisse du chiffre d’affaires 2017 en épargne/retraite liée à la renégociation du partenariat en vie avec BPCE, la part en unités de compte continue d’être croissante et atteint 20,7% du chiffre d’affaires contre 15% en 2016. La collecte nette en épargne/retraite a également été positive en unités de compte (2,3 Md€) et négative en euros (7,7 Md€). Le groupe s’est également lancé dans l’assurance vie en ligne avec Easybourse en mars dernier et à développer sa clientèle patrimoniale via CNP Patrimoine.

Dividende en hausse

En parallèle, CNP a affiché un bon score sur les activités de prévoyance en France avec un chiffre d’affaires en hausse de 11,4% à 4,7 Md€.

Ces résultats ont même permis à la compagnie d’afficher un dividende en hausse à 0,84 € par action en 2017 et de renforcer sa solvabilité avec un ratio de solvabilité de 190% en progression de 13 points.

En mode « plug and play »

Surtout, Frédéric Lavenir n’a cessé de faire passer le message que CNP est une entreprise « agile », qui avance, avec la capacité de se « plugger » sur des univers différents afin de saisir les opportunités offertes par le marché. Il signe ainsi un partenariat renforcé sur la retraite supplémentaire avec la création d’Arial CNP Assurances en avril 2016, ou encore sur la santé, la prévoyance et l’épargne patrimoniale auprès des clientèles de travailleurs non-salariés (TNS), cadres dirigeants et particuliers grâce à un accord de cinq ans avec Malakoff Médéric.

Virage BtoC

De l’image d’usine de production sans réseau en propre, Frédéric Lavenir a cherché à imposer la vision d’une entreprise multicanal, multi partenariale, et prête à affronter les défis du digital. La mise en œuvre du programme d’investissement en private equity Open CNP a d’ailleurs permis de mettre un pied dans le monde des insurtech. Et dernière grosse opération en date, CNP Assurances vient de lancer Youse, en France, un site qui propose en ligne, des offres et services pour les locataires et les propriétaires. Pour l’entreprise qui a testé ce nouveau mode de distribution au Brésil, c’est une façon d’explorer ce canal de distribution en France et de toucher ainsi le client final, grande nouveauté pour le bancassureur dont l’activité est principalement basée sur les partenariats.

Deux chantiers encore ouverts

Mais le directeur général quittera aussi le groupe au moment où ce dernier fait face à des défis importants, en particulier, la sécurisation de son activité au Brésil, dont le pays est le deuxième contributeur au chiffre d’affaires. En effet, les négociations entre CNP Assurances et Caixa Seguridade sont plus longues que prévues. Le bancassureur a annoncé un report de la signature du nouvel accord de distribution qui devait avoir lieu le 1er janvier 2018. Pour mémoire, CNP Assurances annonçait fin septembre la conclusion d’un nouvel accord,  non-engageant, de distribution exclusif avec Caixa Seguridade. Le groupe indiquait alors que « la conclusion de ce nouvel accord, qui dépend de négociations à venir et de son approbation notamment par le conseil d’administration de CNP Assurances, permettrait à CNP Assurances, moyennant le paiement d’un prix, de distribuer de façon exclusive au Brésil dans le réseau de Caixa Econômica Federal jusqu’au 13 février 2041, sur un nouveau périmètre ».

Et surtout, l'annonce de la démission de Frédéric Lavenir pourrait relancer l'hypothèse d’une intégration de la compagnie dans le giron du groupe La Poste, ravivée depuis l’arrivée à la tête de la Caisse des dépôts (CDC) d’Éric Lombard, l’ex-PDG de Generali. Interrogé début avril sur l’avenir du capital de CNP Assurances, ce dernier a déclaré que les discussions étaient toujours en cours.

Emploi

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion de contrats d'assurances

Regie des Eaux du Pays d'Aix

14 novembre

13 - Aix-en-Provence

Assurances multirisques dommages aux biens

SEM Plaine Commune Développement

14 novembre

93 - St Denis

MARCHE DE SERVICES D'ASSURANCE.

Ville de Bellefontaine

14 novembre

972 - BELLEFONTAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

CNP Assurances : Frédéric Lavenir signe un bilan positif

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié