Inégalité salariale : condamnée par les prud’hommes, Generali réagit

Inégalité salariale : condamnée par les prud’hommes, Generali réagit
A l’occasion de la publication du premier index égalité femmes-hommes le 1er mars dernier, Generali affichait un score de 92 sur 100.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Une ex-salariée de Generali Vie vient de faire condamner l’assureur à lui verser une somme importante de dommages et intérêts. Elle estime avoir moins bien été payée que ses homologues masculins pendant quatre décennies. La filiale française du groupe italien a décidé de faire appel. 

161 000 €. Telle est la somme que Generali Vie a été condamnée par les prud’hommes de Nantes [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC CHIMISTE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Inégalité salariale : condamnée par les prud’hommes, Generali réagit

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié