Informatique : Generali et Triangl' cherchent une solution

Informatique : Generali et Triangl' cherchent une solution
Les agents généraux Generali dénoncent la dégradation des conditions de travail liée aux problèmes informatiques. © GettyImages PA / yuoak

Face aux protestations du syndicat des agents généraux Generali, qui dénonce les dysfonctionnements du système informatique de la compagnie, la direction informatique met les bouchées doubles pour améliorer la situation.

Les problèmes d’informatique ne sont pas que l’apanage d’Allianz : Generali, non plus, n’est pas en reste. Le billet intitulé « Informatique » signé par le bureau exécutif Triangl’, le syndicat des agents généraux de la compagnie, laisse peu de doutes sur la situation. Dans cette lettre, le syndicat déplore un système informatique « défaillant » dans son ensemble, des conséquences sur le bien-être des collaborateurs et un préjudice estimé à 55 M€ de perte par an pour l’ensemble du réseau. « Cela fait longtemps que nous avons un problème. Notamment depuis le milieu d’année 2018, en raison d’une nouvelle mise à jour. Nous subissons des lenteurs et de nombreux plantages », explique Pascal Margand, le président de Triangl’.

Plan d’action

Generali reconnaît des instabilités et des incidents affectant la qualité de service IT sur les principales applications des agents généraux et de leurs collaborateurs. « Karim Bouchema, membre du comité exécutif en charge des systèmes d’information et des opérations nommé début septembre 2018, a mis en place un plan d’actions prioritaires afin d’apporter des solutions pour stabiliser et améliorer l’environnement de travail des agents », commente la compagnie.

Si l’initiative est plutôt bien accueillie par le syndicat, ce dernier demeure réaliste. « Je suis conscient que les dirigeants d’aujourd’hui ne sont pas responsables des erreurs du passé et qu’il y a un réel travail de leur part pour arranger les choses. Malgré tout, Generali, en tant que notre mandante, reste responsable et se doit de remédier à ce problème », précise Pascal Margand.

Fin novembre, la nouvelle direction informatique de la compagnie a mis en place un dispositif d’amélioration en direction des agents, composé d’équipes pluridisciplinaires (environ 40 personnes). Sa mission : recenser les difficultés du quotidien et accélérer la résolution des anomalies majeures, tout en s’engageant à informer régulièrement le syndicat des avancées des travaux. Pour autant, ce dernier estime avoir déjà assez attendu et ne peut, selon ses propres termes, « se satisfaire d’une énième espérance ».

« Nous souhaitons seulement pouvoir exercer notre activité avec des outils qui fonctionnent et apportent satisfaction, explique Pascal Margand. Jusqu’alors, ces outils nous ralentissent et nous font perdre du temps en agence et démoralisent nos collaborateurs. » Pour maintenir la pression, Triangl’ donne comme consigne aux agents généraux de refuser la visite des auditeurs sinistres et comptables. « C’est le moyen de nous faire entendre », concède le président de Triangl’. Reste que le dialogue n’est pas pour autant rompu. La preuve : compa­gnie et syndicats se sont réunis le 20 février pour faire émerger des solutions rapidement. « Nous ne sommes pas dans la revendication, mais bien dans la construction », conclut Pascal Margand.

Chez Allianz, le logiciel MRH en suspens

Depuis le 1er janvier 2019, Allianz a mis en place, pour la souscription des nouveaux contrats MRH, un logiciel nommé ABS. Cet outil est rejeté par Mag3, le syndicat des agents généraux d’Allianz. Raison avancée : le logiciel, élaboré sans concertation avec les agents, serait la source de pannes, d’impossibilité de souscrire des contrats, de perte de productivité. Alors que la compagnie s’apprêtait à faire migrer l’intégralité des contrats MRH sur ce nouveau système, elle a décidé de suspendre temporairement cette action, le temps qu’une solution soit trouvée entre les deux parties.

 

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription des contrats d'assurances

Ville d'Ingersheim

24 septembre

68 - INGERSHEIM

Marché "Assurances".

Ville de Villebarou

24 septembre

41 - VILLEBAROU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Informatique : Generali et Triangl' cherchent une solution

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié