Pertes d'exploitation : la proposition d'Axa France « pas à la hauteur du préjudice subi », selon les hôteliers-restaurateurs

Pertes d'exploitation : la proposition d'Axa France « pas à la hauteur du préjudice subi », selon les hôteliers-restaurateurs
L'Umih estime que les hôteliers ont subi, eux aussi, « des pertes d'exploitation considérables liées aux mesures de restrictions de circulation dans le cadre de la crise du Covid-19 ». © LAETITIA DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Bien qu'elle salue le geste d'Axa France en faveur des restaurateurs, l'Union nationale des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) estime que le combat des professionnels du secteur cafés, hôtels, restaurants et discothèques (CHRD) n'est pas terminé.

Décidément, la solution financière amiable proposée par Axa France pour compenser les pertes de ses clients restaurateurs [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

SERVICES D'ASSURANCES

Ville de Valentigney

04 décembre

25 - VALENTIGNEY

Prestations d'assurance de responsabilité civile pour les concentrations et manifes...

Le Touquet Equipements et Evènements

04 décembre

62 - LE TOUQUET PARIS PLAGE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pertes d'exploitation : la proposition d'Axa France « pas à la hauteur du préjudice subi », selon les hôteliers-restaurateurs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié