Télétravail : comment les compagnies d’assurance s’adaptent au variant Omicron

Télétravail : comment les compagnies d’assurance s’adaptent au variant Omicron
© Pixabay / annaliseart

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Un nouveau protocole sanitaire à destination des entreprises a été mis en place fin décembre 2021 pour tenter de contenir la propagation du variant Omicron. Ses demandes sur la mise en place d’un télétravail élargi ont été bien reçues du côté des compagnies d’assurance qui, d’ailleurs, vont souvent plus loin que les préconisations gouvernementales.

Le début d’année 2022 est malheureusement rythmé par les évolutions de la pandémie de Covid-19 et, notamment, son variant Omicron. Le nombre de contaminations quotidiennes, qui bat de nouveaux records cette semaine, a amené l’exécutif à inciter les entreprises à maximiser la pratique du télétravail : le nouveau protocole sanitaire leur étant destiné, publié le 30 décembre 2021 (à retrouver ci-dessous), demande ainsi trois jours de travail à distance minimum par semaine pour les salariés dont les fonctions peuvent être effectuées en télétravail.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 14 janvier 2022

ÉDITION DU 14 janvier 2022 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Télétravail : comment les compagnies d’assurance s’adaptent au variant Omicron

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié