[DOSSIER] Construction : une crise à retardement

Construction : une crise à retardement

Construction : une crise à retardement
© Hispanolistic PA / Getty Images

Les assureurs spécialisés dans le BTP étaient déjà confrontés aux taux bas et à une sinistralité persistante. Avec la crise sanitaire, ils redoutent de voir l’avenir s’assombrir encore un peu plus. Certes, le secteur de la construction a plutôt bien résisté l’an dernier malgré l’arrêt de l’activité pendant le confinement. Mais les nouveaux chantiers se font rares et les demandes de permis de construire sont au plus bas. Tous les indicateurs annoncent une chute d’activité pour les mois à venir, ce qui devrait entraîner une contraction de la matière assurable à l’horizon 2023.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 octobre 2021

ÉDITION DU 29 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Service d'assurance

Sarthe Habitat

26 octobre

72 - SARTHE HABITAT

Assurances DO et TRC pour la construction de 8 logements collectifs

Logis Cévenols - OPH du Grand Alès

26 octobre

30 - Redessan

Marché de prévoyance des salariés de droit privé

Habitat Sud Atlantic

26 octobre

64 - HABITAT SUD ATLANTIC

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Construction : une crise à retardement

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié