Coronavirus : le fonds de solidarité doit s'inspirer du fonds Lubrizol, selon Saretec

Coronavirus : le fonds de solidarité doit s'inspirer du fonds Lubrizol, selon Saretec
Incendie de Lubrizol à Rouen © BFM TV

Lors de l'incendie de Lubrizol à Rouen, le groupe d'expertise en assurance Saretec a participé à la mise en place d'un fonds de solidarité pour soutenir les entreprises touchées directement par l'incendie. A l'heure où le fonds de solidarité du gouvernement distribue ses premières aides, Dominique Delmas, directeur du développement de Saretec, explique combien il est nécessaire d'être réactif dans les versements pour ne pas mettre en péril les entreprises. 

Le fonds de solidarité déployé par le gouvernement et abondé par l'assurance à hauteur de 400 M€ rappelle une expérience passée dont vous êtes l'initiateur. Il s'agit du lancement du fonds de solidarité de Lubrizol en aides aux victimes directes et collatérales de l'incendie de Rouen. Pouvez-vous nous raconter sa mise en place ?

J'avais une une expérience antérieure avec les sinistres d'AZF et du Mediator. Dans ces dossiers-là, j'ai vu que la justice avait un rythme beaucoup plus lent que celui des entreprises. Un fonds de solidarité permet alors d'attendre que la justice fasse son œuvre, en accompagnant les victimes. Les notions de prise en charge et d'écoute sont fondamentales pour limiter l'angoisse des victimes. J'ai donc proposé à la directrice juridique de Lubrizol de mettre en place un tel fonds, pour aider l'entreprise à éviter les situations critiques dans le tissu local. Elle s'est emparée du sujet et l'a proposé au PDG aux Etats-Unis. Ils l'ont lancé en moins de 48 heures. Aujourd'hui, 2 500 demandes ont été déposées et, parmi elles, 1500 dossiers ont déjà bénéficié du fonds, en seulement trois mois.

Quels sont les points communs avec le fonds évoqué par le gouvernement, dans le cadre de la crise du Covid-19 ?

Il y a beaucoup à apprendre du fonds Lubrizol dans le déploiement du fonds de solidarité pour les entrepreneurs. Le point le plus important est cette notion de solidarité. Il ne s'agit pas d'un fonds d'indemnisation à l'euro près, en fonction des pertes de chacun, mais bien d'une aide qui a pour but d'éviter les situations les plus critiques. Il y a une prime à l'urgence, qui a pour but la résilience de l'ensemble du tissu économique. C'est d'ailleurs là le deuxième point commun. Il faut être rapide pour que ce fonds soit efficace, et ce malgré le fait que de nombreux acteurs soient impliqués. Pour Lubrizol, c'était l'écosystème d'une région que nous avons mis autour de la table : la Préfecture et les services de l’État, les collectivités territoriales concernées, les instances agricoles, l'entreprise Lubrizol et, bien sûr, tous les tiers. Enfin, cette urgence s'inscrit dans une perte de repères, faute de précédent, ce qui est bien sûr le cas avec la crise sanitaire que nous traversons.

Et, aujourd'hui, quelles sont les leçons tirer du fonds de Lubrizol ?

Nous avons travaillé avec des modèles d'automatisation des traitements des dossiers, pour aller vite, en s'appuyant sur des modèles que l’État a développé au moment où des entreprises biarrotes ont été bloquées par le G7. L’État était alors venu compenser le manque à gagner. Nous sommes partis de cette base et avons ajouté notre modèle d'expert en perte d'exploitation. Grâce à cela, nous avons pu recevoir les demandes par un chatbot ajusté, les filtrer et traiter 80 % des dossiers de manière automatisée. La technologie est alors clef pour aller vite et s'assurer d'arriver à temps pour les entreprises les plus vulnérables. Cela a pour effet vertueux de rassurer l'ensemble de l'écosystème ! Enfin, mon dernier conseil, outre la place de la technologie de chatbot, de modélisation et d'automatisation, est de créer un comité d'échange pluridisciplinaire pour lever les points de friction au fur et à mesure.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances 2021/2024.

Ville de St-Nabord

25 octobre

88 - ST NABORD

Assurance Prévoyance Statutaire.

Ville de Panazol

25 octobre

87 - PANAZOL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : le fonds de solidarité doit s'inspirer du fonds Lubrizol, selon Saretec

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié