Courtiers et agents généraux : quel avenir pour les « tradis » ?

Courtiers et agents généraux : quel avenir pour les « tradis » ?
Olivier Maire (à gauche), agent général Axa et maire de Cublize (69), une commune de 1 300 habitants, cultive la proximité. © Nicolas Robin / ANDIA

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

À l’heure du tout-digital, d’une concurrence exacerbée, d’une réglementation plus forte, les intermédiaires ont vu leur métier changer considérablement. À contre-courant, une partie d’entre eux défend une approche du conseil à l’ancienne, loin des leads et des écrans. Rencontre avec ces irréductibles.

Signature électronique, rendez-vous en visio, montée en puissance des assurtech, [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 15 juillet 2022

ÉDITION DU 15 juillet 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un commissaire aux comptes et de son suppléant.

Espace Rhénan SAEM Groupe Domial

18 août

68 - COLMAR

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Courtiers et agents généraux : quel avenir pour les « tradis » ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié