Covid-19 : la solvabilité des assureurs à nouveau sous pression

Covid-19 : la solvabilité des assureurs à nouveau sous pression
L'ACPR a livré un premier point d'étape sur l'impact de la crise sur les assureurs. © Laetitia DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

L’ACPR a présenté un point d’étape sur l’impact de la crise. Les taux négatifs font baisser les ratios de solvabilité et remettent en cause le modèle existant de l’assurance vie.

Les taux bas coûtent plus cher au secteur de l’assurance que la pandémie de Covid-19. La crise a eu « un impact modéré sur les revenus et l’activité » ainsi qu’un « impact limité à court terme sur la solvabilité » du secteur, note l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dans un point d’étape présenté ce mardi 13 octobre à la presse.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

Souscripteur Assurance Construction Chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conception, mise en oeuvre et gestion des marchés d'assurances de Paris Habitat

Paris Habitat OPH Direction des achats

25 janvier

75 - PARIS HABITAT - OPH

Mise à disposition, installation, mise en oeuvre et maintenance d'une solution de p...

Paris Habitat OPH Direction des achats

25 janvier

75 - PARIS HABITAT OPH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Covid-19 : la solvabilité des assureurs à nouveau sous pression

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié