[DOSSIER] Crise sanitaire : La protection juridique sous tension

Crise sanitaire : La protection juridique sous tension

Crise sanitaire : La protection juridique sous tension
Même si les assureurs s’efforcent de privilégier la voie amiable, les contentieux risquent d’augmenter. © Albert Facelly / Divergence

Le calme avant la tempête ? Depuis la mi-mars, les assurés ont actionné leurs garanties de protection juridique pour obtenir de multiples informations liées à la crise sanitaire. Du non-respect des mesures sanitaires à la mise en place du télétravail en passant par les risques de conflits employeurs-employés et les drames humains intervenus dans les Ehpad, sans oublier l’épineux dossier des pertes d’exploitation… les interrogations restent nombreuses. Toutes ne se transformeront pas en réclamations et encore moins en contentieux. Il n’en demeure pas moins que les porteurs de risques restent l’arme au pied.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

CONSEILLER CLIENTELE PARTICULIER - TPE H/F

Postuler

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Crise sanitaire : La protection juridique sous tension

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié